Financement des compétitions sportives internationales Ministère et fédérations s’accordent pour un nouveau départ

241

Les agents  du ministère des Sports et Loisirs et  les fédérations  sportives   étaient réunis autour  d’un  atelier d’information le jeudi 16 février 2017 dans un hôtel   à Abidjan- Plateau.

Il s’agissait pour ces acteurs  du  sport en Côte d’Ivoire d’harmoniser  leur point  vue  sur  le mode opératoire  relatif  au financement  des compétitions internationales et  dissiper  les incompréhensions constatées  les années  précédentes. Avant,  le démarrage  des travaux, le  ministre  des Sports et Loisirs,  Amichia François  a situé  les enjeux d’une telle rencontre.

« Le présent atelier est un cadre d’évaluation : évaluation de la politique de la communication globale et unique  en Conseil des ministres adoptée 2016 mais surtout évaluation de la performance des fédérations sportives bénéficiaires des dotations financières de l’etat dans le cadre des compétitions internationales. Il s’agit pour le ministère des Sports et des Loisirs  de tenter d’évaluer sa propre capacité d’adaptation face aux évolutions économiques, aux nouveaux défis sportifs et aux mutations opérées dans le monde (…) En pareille circonstance, il est nécessaire que les acteurs du milieu soient en mesure de rénover leur gouvernance sur les bases  d’efficacité et de cohérence; de projets sportifs pertinents ; de mobilisation de ressources additionnelles etc. »  a-t-il déclaré. Le ministre Amichia a ajouté : « J’espère qu’au cours de cette rencontre, nos expériences respectives et nos réflexions croisées nous permettront de dissiper les difficultés liées au financement des compétitions internationales afin de tracer les esquisses d’un nouveau modèle de développement du sport ivoirien à travers, bien attendu, un modèle ambitieux, innovant mais toujours porteur de solidarité et de partage (…)  Nous avons donc l’obligation morale de ne pas décevoir ».

Avant définir  le mode opératoire pour l’année 2017,  le ministère des Sports  et Loisirs, par la voix de Mme Kinimo, directrice  de la vie fédérale  a dressé  le bilan  de la gestion des  compétitions internationales au titre de l’année 2016.   Sur  51 fédérations, 27 ont bénéficié du financement de l’État pour une participation  aux compétitions internationales.

 

Ange K

PARTAGER