Kandia annonce la reprise des cours, Bandama dénonce une grève politique (Côte d’Ivoire)

8460

Dernère publication

Le lancement du festival national des arts et de culture en milieu scolaire (FENACMIS) a eu lieu le jeudi 7 février 2019 , à la salle des fêtes de la mairie d’Agboville.

Cette rencontre a été l’occasion pour Kandia Camara, ministre de l’Éducation nationale, d’annoncer la reprise des cours malgré les grèves des enseignants du primaire et du secondaire qui dure depuis deux semaines. La ministre a exprimé sa désolation de voir les enfants cloués à la maison à cause des grèves des enseignants tant du primaire que du secondaire.

« Rien ne justifie cet arrêt de travail entamé en dépit des négociations et de la trêve sociale, Rien ne peut et ne doit contrarier l’avenir de nos enfants. Dès le lundi prochain l’école va reprendre (…) Que les enseignants offrent les mêmes chances dont ils ont bénéficié aux enfants, grâce aux sacrifices consentis par ceux qui les ont enseignés (…) Dès la semaine prochaine, l’école va fonctionner sur toute l’étendue du territoire national », a dit Kandia Camara.

Maurice Bandama, ministre de la Culture et de francophonie, fils de la région, a estimé que les revendications sociales ont des relents politiques. Il a appelé ses collègues enseignants à ne pas sacrifier l’avenir des enfants sur l’autel de leurs attentes politiques : « Nous demandons à nos collègues enseignants de séparer la politique et la mauvaise foi politique de la vie de nos enfants et qu’on n’engage pas des luttes inutiles ».

 

Ahou Moayé à Agboville

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER