Modibo Samaké :«La consommation de poisson par habitant en Côte d’Ivoire est l’un des taux les plus élevés au monde»

1071

Dernère publication

La tribune ‘’Tout savoir sur” du Centre d’information et communication gouvernementale (Cicg) a eu lieu le mardi 28 novembre 2023 au Sigfu à Abidjan-Plateau avec comme invité Modibo Samaké, Coordonnateur général du Programme stratégique de transformation de l’aquaculture en Côte d’Ivoire ( Pstaci).

L’ objectif ultime du programme selon le coordonnateur est l’autosuffisance en produits halieutiques et l’amélioration du niveau de vie des Ivoiriens. Pour réaliser cette vision, des efforts sont concentrés sur l’amélioration de la production aquacole, la recherche du développement, la formation, et la mise en valeur des plans d’eau par la création de Zones Économiques Aquacoles durables (Zead). Ce programme s’inscrit, a-t-il dit, dans la vision Côte d’Ivoire solidaire, instaurée par le leadership du Président de la République Alassane Ouattara visant à faire de l’aquaculture un vecteur de croissance économique, de lutte contre la pauvreté, de sécurité alimentaire et de créations d’emplois. «Depuis 2020, la consommation de poisson par habitant en Côte d’Ivoire est estimée à 24,9 kg par an, l’un des taux les plus élevés au monde. Cependant, notre production nationale de produits halieutiques qui s’élève à 105 219 tonnes, dont 6 300 tonnes issues de l’aquaculture ne satisfait que 17% des besoins estimés à près de 650 000 tonnes. Ainsi, environ 400.000 milliards de Fcfa sont dépensés en importation de poissons mettant en évidence notre dépendance significative aux importations notamment d’Asie. D’ici 2030, grâce au Pstaci et à l’engagement du secteur privé, pilier de notre stratégie économique, notre pays ambitionne de produire plus de 500 000 tonnes de produits halieutiques , générant une valeur globale estimée à 825 milliards de Fcfa», a t-il ajouté.
Modibo Samaké a indiqué que le Pstaci aspire à propulser le secteur aquacole, avec des investissements publics conséquents et la création d’un environnement favorable aux investisseurs privés. Il vise à créer un cadre favorable au développement des champions nationaux.
Sous la houlette du ministère des Ressources Animales et Halieutiques et avec l’appui de partenaires techniques et financiers, divers projets et programmes sont en cours d’exécution, tels que le Prepico , Fish4acp, Pro-Aquacole , Pro-Diversification et le pro-Stratégique de l’Aquaculture de Côte d’Ivoire (Pstaci). Rappelons qu’en termes d’appuis au secteur aquacole, le Pstaci accompagne les acteurs par secteur d’activité. L’appui aux pisciculteurs par la mise à disposition d’alevins et d’aliments ,la remise de petits matériels aux détaillants à savoir des congélateurs, des balances, des glacières, des cuvettes, bassines. Aux mareyeuses (les grossistes), le programme a donné des tricycles aux coopératives de Bouaké et de Yamoussoukro.

Mamadou Ouattara avec Cécile Mobio
 

Commentaire

PARTAGER