18ème édition de la Ficgayo – Adou Fallonne, Couturière“Je vends du café au lait, du thé et du café noir et je gagne entre 5000 à 10000 par jour”

1010

Dernère publication

Le jeudi 3 octobre 2019, à la 18ème édition de la Foire Industrielle Culturelle Gastronomique de Yopougon (Ficgayo), une équipe de l’Intelligent d’Abidjan (Ia) a rencontré une couturière devenue vendeuse ambulante de Café.

Adou Fallonne, Couturière, âgée de 19 ans participe à la Ficgayo en tant que vendeuse de Café. Pour Adou Fallonne, la Ficgayo est une occasion pour se faire de l’argent. Elle a expliqué : « J’ai mis une pose à la couture pour cette semaine de Ficgayo. Ici, je vends du café au lait, du thé et du café noir. Je peux vendre entre 5000 à10000 par jour. Je quitte la maison à15h, depuis le lundi 23 septembre 2019, jusqu’aujourd’hui, pour me rendre sur le site. Je vends mon café jusqu’à 3h du matin et ça marche bien ». Elle a affirmé : « Ce que les garçons peuvent faire, nous les femmes aussi pouvons le faire. Tous les moyens sont bon pour chercher de l’argent ». Fallonne sillonne tout le site et les différents stands avec sa charrette à la recherche des clients, en proposant son produit. Elle a profité pour lancer un appel à toutes les jeunes qui pensent qu’il y’a des métiers pour femme et garçon. « J’aimerais dire à toutes mes camarades qui sont comme moi, de ne pas aimer la vie facile. Nous pouvons faire les mêmes métiers que les garçons. Nous pouvons travailler comme les garçons. Et, il est bon de chercher de l’argent à la sueur de son front. J’encourage donc mes sœurs au travail » a-t-elle lancé.

MO avec OM

Commentaire

PARTAGER