Aboisso- Un Lycée professionnel construit dans 18 mois à Adaou

7095

Dernère publication

Le Secrétaire d’État chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Brice Kouassi, a posé la première pierre du Lycée professionnel d’Adaou, sous-préfecture d’Aboisso, chef lieu de la région du Sud-comoé, le vendredi 23 octobre 2020.

Selon lui, ce lycée, d’un coût estimé à 6 milliards de francs CFA aura une capacité d’accueil de plus de 700 apprenants et disposera d’un internat de 300 places qui sera bâti sur une superficie de 20 hectares. Il sera réalisé sur une période de 18 mois. À l’en croire, cet édifice académique formera les apprenants de niveau BT et BTS dans les filières : agroalimentaire, contrôle qualité et transformation agricole pour tenir compte des activités économiques locales. «La construction de cet établissement qui est le premier établissement de formation professionnelle dans la région du Sud-comoé vient renforcer le dispositif de formation professionnelle existant. Elle offrira plusieurs centaines d’emplois jeunes et permettra de dynamiser l’économie locale. Elle contribuera, en outre, à prendre en charge de façon durable et sérieuse le problème de l’employabilité et de l’insertion professionnelle des jeunes.», a-t-il fait savoir. Et d’encourager les populations locales à préparer leurs progénitures à embrasser la formation professionnelle. Car, pour lui, pour résoudre le problème d’emploi de façon durable, il n’y a que la formation professionnelle. Le Secrétaire d’État a aussi annoncé la construction et l’équipement d’un centre de formation professionnelle à Bonoua. Et a ajouté que le site de construction est déjà identifié et acquis. Le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Aka Aouélé, en sa qualité de président du Conseil régional du Sud-comoé, a indiqué qu’avec ce lycée professionnel, Adaou fait mieux que rattraper son retard et occupe à présent sa vraie place de chef-lieu de Sous-préfecture. Selon lui, il s’agira pour leurs enfants, à travers l’ouverture de ce lycée, de s’orienter par des choix matures entre l’enseignement secondaire et général, et la formation technique et professionnelle qui leur permettra de réaliser leur rêve. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de réhabilitation, adopté en 2016 par le gouvernement ivoirien, du dispositif de formation professionnelle existant et la construction de nouveaux établissements. Cela, afin de permettre à un plus grand nombre de jeunes d’avoir accès à une formation professionnelle de qualité.

TAB avec IBK

Pour acheter votre journal du jour en PDF – les archives et les numéros récents, cliquer  …..

https://www.lintelligentdabidjan.info/client/produit/n3749-4/

Commentaire

PARTAGER