Acquittement de Gbagbo et Blé Goudé par la Cpi – le ministre gouverneur Augustin Thiam : “Au sortir de la deuxième guerre mondiale, le général de Gaulle a été obligé de voter une loi d’amnistie générale”

40382
Archives ,Augustin Thiam

Dernère publication

« Au sortir de la deuxième guerre mondiale, le général de Gaulle a été obligé de voter une loi d’amnistie générale », a dit jeudi 8 avril 2021 le ministre gouverneur du district de Yamoussoukro Augustin Thiam lors de la remise de 25 tonnes de vivres à la communauté musulmane de sa cité en prélude au Ramadan .

Augustin Thiam a demandé aux religieux présents de prier pour la paix en Côte d’Ivoire. ” Nous nous retrouvons à un moment que j’estime historique. Le président Gbagbo vient d’être acquitté. On parle de son retour en Côte d’Ivoire.(…) J’invite nos trois grands , Bédié, Ouattara et Gbagbo, à saisir cette occasion. Au sortir de la deuxième guerre mondiale, le général de Gaulle a été obligé de voter une loi d’amnistie générale qui a permis la réconciliation des Français entre eux, pour construire le pays. Je crois qu’il faut saisir cette occasion comme l’a dit le président Ouattara lui-même , pour continuer le travail de réconciliation que nous devons à la mémoire du Premier ministre Hamed Bakayoko. Il faut que les musulmans profitent de ce mois de jeûne pour prier pour que cette paix vienne enfin, pour que nous sortions de ce cycle de près de trente ans de revanche, de guerres, de tentions qui ne sont pas bénéfiques pour le pays et ses habitants” a-t-il indiqué. Seydou Sylla, imam principal de la grande mosquée centrale de Yamoussoukro a, au nom de ses coreligionnaires, prié et fait des bénédictions pour le donateur, pour la Côte d’Ivoire ainsi que le président de la République Alassane Ouattara pour la bonne exécution de ses missions à la tête du pays.

H. D

Commentaire

PARTAGER