Agneby-Tiassa:Adama Bictogo annonce la construction de centres de santé modernes et des postes de police

434
le ministre Adama Bictogo, député d’Agboville-commune, a offert trois véhicules de type 4x4 aux commissariats de police des trois chefs lieu de département de la région de l'Agneby-Tiassa

Dernère publication

Le lundi 13 janvier 2020, alors qu’il remettait à Agboville, trois véhicules de type 4×4 aux forces de police de la région de l’Agneby-Tiassa, le ministre Adama Bictogo, député d’Agboville-commune, a annoncé la construction de plusieurs postes de police et centres de santé dans la région.

«Chers parents, ce matin encore, nous avons pris des engagements devant monsieur le ministre de la sécurité et de la protection civile. Nous allons construire des postes de police dans les 5 localités qui en ont besoin. L’autre engagement, qui sort du cadre sécuritaire et qui concerne la santé qui est une sécurité dont ont besoin nos parents. (…) Les dispositions sont prises pour que d’ici début février, nous puissions faire ici encore, la remise des clés des ambulances des trois départements. Et avant que le grand hôpital soit construit, nous sommes en train de voir avec le Conseil régional pour la construction de 4 centres de santé avec un plateau technique dernière génération qui pourront couvrir la commune d’Agboville», a annoncé le député d’Agboville.
Par ailleurs, s’adressant au ministre Diomandé Vagondo, ministre de la sécurité et de la protection civile, présent à la cérémonie, Adama Bictogo a dit le besoin de construire à Agboville, un hôpital général «digne de ce nom ». Il a chargé le ministre de la sécurité de plaider auprès de son collègue de la santé pour que ce projet qu’il dit être le rêve des populations, voie le jour. «Nous avons besoin d’un hôpital général digne de ce nom dans l’Agneby-Tiassa qui est la 6e région de Côte d’Ivoire (en termes de population) avec 700 mille personnes. L’hôpital que nous avons n’est pas en adéquation avec ce que représente la région. Nous avons déjà le site qui peut abriter le nouvel hôpital général», a dit Bictogo. Des doléances que le ministre Vagondo a dit avoir bien notées.

J-H K

Commentaire

PARTAGER