Ahoussou :“La politique économique du Président Ouattara a rendu le pays attractif”

3820

Dernère publication

Le président du Sénat Jeannot Ahoussou Kouadio, recevant Michaël Wimmer, Ambassadeur de la Belgique en Côte d’Ivoire, le jeudi 31 octobre 2019 à la permanence du Sénat à la Riviera Attoban (Abidjan-Cocody), a laissé entendre que le Président Alassane Ouattara adopte une politique économique qui rend le pays attrayant.

«La politique économique créée et menée par le Président de la République Alassane Ouattara rend la Côte d’Ivoire attrayante. Elle permet à tous les partenaires et les hommes d’affaires de tous les pays du monde, de venir s’installer dans notre pays. Cela facilite la création d’emplois », a-t-il lancé à la sortie d’audience. Avant de prononcer ces mots, le président de la chambre basse du parlement ivoirien ventait la qualité des relations commerciales entre la Côte d’Ivoire et la Belgique, notamment, en ce qui concerne les investissements privés.
Selon Ahoussou Kouadio, ce sont un peu plus de 200 entreprises belges qui sont installées en Côte d’Ivoire. «Il y a plus de 200 entreprises belges en Côte d’Ivoire. Elles ont créé près de 35 000 emplois. C’est le secteur privé qui est le réel moteur de la croissance. Les Belges ont donc leur part dans l’économie ivoirienne aujourd’hui. Elles sont actives dans le secteur du cacao depuis la nuit des temps. Si l’on parle partout du chocolat Belge, c’est grâce au cacao ivoirien. La Côte d’Ivoire entretient des relations commerciales, économiques et culturelles vieilles de plus 50 ans avec la Belgique», a-t-il rappelé. Se réjouissant au passage de ce que la Côte soit devenue le premier pays broyeur de fèves de cacao au monde, avec «plus de 60%» de sa production broyée localement, avant exportation.

Ahoussou a par ailleurs indiqué que ses échanges avec l’Ambassadeur de Belgique ont aussi porté sur le type de coopération à avoir pour que chacun de ces deux pays continue de jouer un rôle économique majeur sur son continent.
L’Ambassadeur de Belgique, après s’être lui aussi réjoui de l’excellence des relations entre la Côte d’Ivoire et son pays, a souhaité voir cette coopération accroître un peu plus, les années à venir. «Avec la Côte d’Ivoire, nous souhaitons nous tourner davantage vers l’avenir. Nous avons fait beaucoup les années antérieures. Nous souhaitons faire beaucoup plus dans les années à venir. Cette relation va bien au-delà du secteur privé. Nous partageons un certain nombre de valeurs d’unité dans la diversité. Je reçois toutes les semaines, des sociétés belges qui ont déjà des investissements en Côte d’Ivoire. Mais je reçois aussi un grand nombre qui veut venir investir», a fait savoir le diplomate belge.

J-H K

Commentaire

PARTAGER