Ange Léonid Barry-Battesti, secrétaire général du Fdfp : “Voici ce qui nous préoccupe”

4497
La problématique de l'importance de la formation professionnelle et de la nécessité de sa transformation préoccupe le secrétaire général du (Fonds de développement de la formation professionnelle (Fdfp).
Ange Léonid Barry-Battesti, secrétaire général du Fdfp

Dernère publication

La problématique de l’importance de la formation professionnelle et de la nécessité de sa transformation préoccupe le secrétaire général du (Fonds de développement de la formation professionnelle (Fdfp). Ange Léonid Barry-Battesti a fait savoir cela le jeudi 27 mai 2021, lors d’un déjeuner d’échanges les cabinets de formation dans un hôtel à Abidjan-Plateau.

«C’est la problématique de l’importance de la formation professionnelle et de la nécessité de sa transformation qui nous préoccupe. (…) », a fait savoir le secrétaire général du Fdfp, Ange Léonid Barry-Battesti lors de ce déjeuner d’échanges.
Il a par ailleurs souligné l’engagement du gouvernement ivoirien dans ce projet à travers leur ministère de tutelle, le ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.
Durant ce déjeuner, Silué Boua, chef du développement extérieur du Fdfp a dressé le bilan des années écoulées tout en soulignant certaines prouesses réalisées par le secrétaire général Ange Léonid Barry-Battesti depuis sa nomination le 03 Avril 2019. « Depuis Mars 2021, le Fdfp a payé plus de 1.600 milliards aux cabinets de formation. En 2020, c’est plus de 18 milliards de plans de formation, 66 projets à hauteur de 3.343.401.830 frs pour 8.840 bénéficiaires. L’offre locale de formation réalise en moyenne 85% du marché. Nous avons depuis 2019, pris des décisions majeures en faveur des cabinets de formation » a-t-il dit.

MO avec DO

Commentaire

PARTAGER