Assises du Numérique en Côte d’Ivoire- Guibessongui N’Datien pour des acteurs et non des spectateurs

8296

Dernère publication

À la clôture de la 2ème édition des « Assises du Numérique en Côte d’Ivoire »,le vendredi 19 février 2021, Guibessongui N’Datien Séverin, Commisaire général, a plaidé pour qu’il y ait des citoyens acteurs du monde numérique, au lieu de citoyens spectateurs.

La deuxième édition des Assises du Numérique en Côte d’Ivoire, s’est tenue du 17 au 19 février 2021 à Abidjan-Port Bouët sous le thème: « Bilan et perspectives, 7 ans après la réforme du secteur des Télécoms/TIC et de la poste».
Commissaire général de ces Assises du Numerique, Guibessongui N’Datien Séverin, également directeur de cabinet de Mamadou Sanogo, ministre ivoirien de l’Économie Numérique et de la Poste, a représenté celui-ci à la cérémonie de clôture. « En réalité, ces assises étaient d’une forte attente de tous les acteurs. Et cette forte attente n’a pas été déçue de par la qualité, la richesse des réflexions, de vos travaux. Nous allons analyser avec attention le rapport synthétique des différentes commissions qui nous a été remis avec les recommandations également qui ont été dégagées. Parce que ces recommandations doivent être pour nous une boussole qui oriente et qui éclaire, mais surtout oriente l’action publique comme celle des acteurs et décideurs privés de l’écosystème du numérique. Que le défi du numérique qui s’impose à nous, soit un défi que nous puissions relever ensemble. Que nous ne soyons pas spectateurs, mais que nous puissions être acteurs de ce monde du numérique, cette 4ème révolution industrielle», a-t-il indiqué. Cette 2ème édition des Assises du Numérique, organisée par le ministère de l’Économie numérique et de la Poste en collaboration avec les acteurs privés, a été meublée d’ateliers et de panels thématiques sur des sous-thèmes comme : “La 4ème révolution industrielle : défis et opportunités pour le développement de l’économie numérique en Côte d’Ivoire”, “Les enjeux des services financiers mobiles, juridiques, économiques”, “Le secteur postal face aux innovations technologiques”. Après avoir remis le rapport de ces trois jours de réflexion au commissaire général, Guy Michel, président du secrétariat technique du comité scientifique des Assises, a précisé que les recommandations se veulent être une contribution des acteurs du système. Selon lui, cette 2ème édition des Assises du Numérique en Côte d’Ivoire a réuni environ 1 731 participants du monde entier dont 1500 en ligne, et généré 33 mille interactions.

MO avec KN

Commentaire

PARTAGER