Atelier de formation 45 journalistes formés sur les techniques d’investigation

332
afrikipresse

Dernère publication

L’atelier pour le renforcement des capacités des journalistes sur les techniques de journalisme d’investigation organisé par l’Unesco a connu son apothéose, le vendredi 15 octobre 2021, dans un hôtel à Grand-Bassam. À cette occasion, ce sont au total 45 journalistes qui ont été formés aux techniques d’investigation.

L’objectif de cet atelier était de renforcer les capacités des personnels des médias au journalisme d’investigation en matière d’accès à l’information. Ainsi, pendant 4 jours de formation, ce sont 45 journalistes qui ont été formés sur les techniques d’investigation afin d’augmenter les productions d’investigation. « La force du journaliste est dans sa culture, sa curiosité, son ouverture d’esprit et sa capacité à se remettre en cause parce qu’écrire, c’est savoir plus que le sait celui ou celle pour lequel ou laquelle on écrit. Le journal doit toujours prendre le temps de s’informer pour mettre ses connaissances à jour. Le journaliste d’investigation est un grand journaliste cultivé qui peut parler avec autorité. Il peut parler d’un sujet pointu ou d’une discipline de manière scientifique d’un spécialiste en profondeur. Seule la formation régulière dans une forme de permanence et de récurrence permet de remettre en cause des habitudes et de renforcer l’expérience professionnelle. (…), le journaliste ou la journaliste est le référent. Il donne à savoir à bien faire, il clarifie et il aide surtout à décider. Depuis que jamais et à cause des nouveaux modes de fabrication du contenu, le journaliste d’investigation est au cœur de notre communauté », a déclaré Agnès Kraidy, conseillère technique du ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly. De plus, elle a réitéré toute sa gratitude à l’égard des formateurs et des journalistes. « Monsieur le Ministre de la communication remercie encore et encore, mesdames et messieurs les experts-formateurs, recevez les salutations de monsieur le ministre. Il a apprécié votre générosité, car la transmission et le partage sont des actes de générosité. Mesdames et messieurs les journalistes, Monsieur le Ministre tient à vous remercier pour votre vision de journalistes professionnels portée par une curiosité permanente et rester toujours en éveil et jamais de se satisfaire de tout ce qu’il sait », a-t-elle salué.

La Cheffe du bureau Unesco Abidjan, Anne Lemaistre s’est dite satisfaite du partage d’expérience, de la confrontation des idées entre les professionnels des médias. « J’ai vu l’expérience très nourrie de chacun d’entre vous. Je crois que c’est la bonne formule d’avoir toujours ces genres d’échanges entre professionnels. J’ai eu une demande également formelle d’organiser d’autres échanges de cette nature, mais éventuellement sur d’autres sujets. Donc l’Unesco a pris note de cette demande », a-t-elle affirmé.

Touré Abdoulaye avec A. Traoré (Stagiaire)

Commentaire

PARTAGER