Botro- Jacques Assahoré Konan exhorte les militants-Rhdp à investir le département

622
Jacques Konan Assahoré invitant les populations à investir le terrain pour le Rhdp.

Dernère publication

Le samedi 06 août 2022 au foyer des jeunes de Boukébo, Jacques Konan Assahoré, député de Diabo-Languibonou, par ailleurs, secrétaire national chargé des relations avec les points focaux des ministères au Rhdp, a demandé au tout nouveau secrétaire départemental du parti à Diabo et Languibonou, Ferdinand Kouassi dit Watchard Kedjebo et son équipe à investir le terrain pour la reconquête de nouveaux militants. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet de restructuration du parti qu’il a initié dans le département

Selon lui, il faut faire du Rhdp la première force politique dans le département de Botro. “Tous, nous devons être sur le terrain pour conquérir de nouveaux militants. Nous ne sommes pas dans une zone où les militants sont captifs, il faut aller partout dans le département de Botro pour convaincre les populations. Il nous appartient de faire en sorte que le Rhdp soit le plus grand parti dans notre zone qui était Pdci à 90%”, a fait savoir Jacques Assahoré Konan, directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique.
Le député de Diabo-Languibonou a, au cours de cette rencontre, expliqué les bien-fondés d’ ‘’appartenir au Rhdp’’, avant d’inviter les militants à rester sourds à tous ceux qui veulent les détourner de leurs objectifs. “Ne répondez pas aux provocations des détracteurs du parti et de ses cadres. Mettez-vous au travail pour conquérir de nouveaux militants. C’est au résultat qu’on va nous juger”, a t- il conclu.
Soutenant la vision du député, Watchard Kedjebo, secrétaire départemental Rhdp de Botro-Diabo-Languibonou, a lancé la mobilisation de tous les militants et structures du parti dans ce département en vue de la réussite des prochaines élections. C’est pourquoi, il s’engage à relever les défis de sa nouvelle mission. “A Diabo et Languibonou, nous sommes prêts à faire du Rhdp, la première force politique de notre département. Personne ne pourra nous faire chanter dans le Gblo. Il faut que le Rhdp soit plus fort que jamais dans le Gblo dans le cadre des élections locales en 2023 et naturellement en 2025 et maintenir le cap de cette Côte d’Ivoire au travail, en paix et solidaire avec le Président Ouattara”, a dit Watchard Kedjebo.

Aboubacar Al Syddick à Diabo

Commentaire

PARTAGER