Botro: Les travaux de renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville de Bouaké lancés

12152
Le ministre de l'Hydraulique, Laurent Tchagba

Dernère publication

Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba a procédé, le samedi 20 juin 2020, à Angouayaokro, dans le département de Botro, au lancement des travaux du Projet de renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville de Bouaké et des localités environnantes.

Pour la circonstance, le ministre Laurent Tchagba a rappelé les mesures urgentes prises par le gouvernement pour stabiliser la situation de l’eau potable, suite à la pénurie qu’a connue la région de Gbêkê en 2018. Avant d’annoncer que dans dix-huit (18) mois, le problème d’eau dans la région de Gbêkê sera résolu au moins jusqu’en 2045. Expliquant les raisons qui ont motivé le présent projet, le ministre dira que l’ultime solution pour résoudre durablement le problème de pénurie d’eau à Bouaké était de raccorder le lac de Kossou à Béoumi à la station de la Loka (40 km) pour traitement avant de procéder à sa distribution dans les ménages pour un coût global de cent-soixante-neuf milliards deux cent quatre-vingt neuf millions (169.289 000 000) de Francs CFA entièrement financés par l’État de Côte d’Ivoire à travers la Banque Société générale. “La solution technique que nous proposons pour être durablement éloquent en matière d’eau potable pour la ville de Bouaké et des localités environnantes est d’aller chercher l’eau brute dans le lac de Kossou à Béoumi, la transférer jusqu’à la station de la Loka pour traitement et la distribuer aux populations”, a dit le ministre Laurent Tchagba. Et de préciser qu’à terme, c’est une production d’eau potable pour un débit de 4 000 m³/h pour un besoin de 2500 m³/h. “Cela permettra de mettre les populations de Bouaké et des localités environnantes à l’abri des difficultés d’approvisionnement en eau potable jusqu’en 2045. Un vœu cher au Président de la République Alassane Ouattara et au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly”, a souligné Laurent Tchagba.
Représentant le ministre d’État, Hamed Bakayoko, ministre de la Défense, parrain de la cérémonie, le ministre des Transports, Amadou Koné a, au nom de celui-ci, rappelé que depuis 2011, le Président Alassane Ouattara et le gouvernement investissent énormément dans le cadre du programme social du gouvernement (Ps-gouv) avec pour objectif de rendre opérationnelles plus de 21.000 pompes villageoises à travers tout le pays. Mais surtout dira t-il de renforcer la production et le réseau de distribution d’eau potable en milieu urbain. En tant que fils de Gbêkê, le ministre Amadou Koné a indiqué que le projet de renforcement de l’alimentation en eau potable vient répondre à l’un des besoins les plus pressants des populations de la région. Il a rendu ainsi hommage au président Alassane Ouattara et au chef du gouvernement qui selon lui, ne ménagent aucun effort pour l’amélioration des conditions de vie des populations.
“Nos populations ont beaucoup souffert de la pénurie d’eau qui a frappé toute la région de Gbêkê en 2018. Aujourd’hui, avec les efforts consentis par président de la République, Alassane Ouattara et le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, c’est devenu un vieux souvenir pour nos braves femmes. Et la réalisation de cet autre projet est un grand soulagement pour nous qui bénéficions de cet important projet”, a dit Yao Kouassi Maurice dit Akpolè, maire de la commune de Botro au nom des populations de la région du Gbêkê.
Aboubacar Al Syddick à Bouaké

Commentaire

PARTAGER