Bouaké – Après les différents soulèvements : Une grande fête de l’indépendance pour “redorer l’image de Bouaké” se prépare

1817

Dernère publication

Le secrétaire général 1 de la préfecture de région de Bouaké, Koné Vakaba est le président du comité d’organisation pour les préparatifs de la  fête nationale commémorant le 57ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire qui aura lieu le 07 août prochain.  Selon lui, pour la réussite de cette cérémonie à Bouaké, toutes les dispositions sont prises pour que cette édition qui aura pour thème : « Redorer l’image de Bouaké », soit auréolée de tous les éclats de la réussite. A l’en croire, depuis 2016, les évènements malheureux qui ont terni l’image de Bouaké, ses populations n’ont pas connu une fête de l’indépendance dans toute sa splendeur. Sachant que l’activité-phare ce jour, reste le défilé militaire et celui des différentes couches sociales, il a souligné que ce volet, a été confié au Colonel N’goran, Commandant de la 3ème Région militaire à Bouaké. Le comité d’organisation est composé de dix (10) commissions, dont la communication, les finances, la sécurité, la mobilisation, l’animation, la restauration, et le transport. Aussi, le secrétaire général 1, Koné Vakaba a-t-il saisi l’occasion de notre passage à la préfecture de Bouaké pour lancer un vibrant appel à la population afin qu’elle se  mobilise pour la réussite de la célébration des 57 ans de la Côte d’Ivoire. « Nous invitons également l’ensemble des élus, cadres et opérateurs économiques à faire de cette fête une réussite. Notre souhait est de fédérer tout le monde pour cette cause nationale. Des efforts sont en train d’être faits dans ce sens. Il faut noter que l’organisation de la fête nationale est toujours difficile, mais comme à l’accoutumée, le comité d’organisation ne faillira pas », a-t-il admis. Avant de conclure, Koné Vakaba a remercié le préfet de région, Aka Konin, préfet du département de Bouaké, «qui met tout en œuvre pour faire de cette fête une réussite.»

Aboubacar Al Syddick à Bouaké

Commentaire

PARTAGER