Bouaké -Ce que veut faire l’association “Eboyékoun”

561
Kignéman Koné (cinquième à partir de la gauche), parrain de l'association des femmes "Éboyékoun" de Tchélèkro à Bouaké.

Dernère publication

L’association “Eboyékoun” entend œuvrer à Bouaké pour le développement de Tchélèkro, leur quartier et participer à la bonne gouvernance locale

L’association “Eboyékoun ( soyons unies, soyons ensemble et en harmonie dans la langue baoulé) a fait sa sortie officielle le dimanche 27 février 2022 à Bouaké-Tchélèkro.

Les femmes de l’association “Eboyékoun ont exprimé leur détermination à œuvrer pour le développement de leur quartier et participer à la bonne gouvernance locale afin d’impacter leur environnement. Selon sa présidente, l’association “Eboyékoun” s’est fixée des objectifs clairs, précis et aussi bien variés qu’ambitieux. Le but de cette structure est surtout d’organiser les femmes pour favoriser l’entraide entre elles mais aussi développer, favoriser leur épanouissement. Portée sur les fonts baptismaux en 2021, l’association a officiellement lancé ses activités, en présence de Kignéman Koné, adjoint au maire de Fronan par ailleurs parrain de la cérémonie.
Clémentine Amoin N’Guessan, la présidente de l’association a fait savoir que les femmes de Tchélèkro entendent œuvrer pour le renforcement de la cohésion sociale, l’unité et le vivre ensemble à travers des actions de développement novatrices. Elle a profité de l’occasion pour présenter son bureau et donner le coup d’envoi des activités de son association. Le parrain Kigneman Koné, a salué l’initiative et offert une enveloppe ainsi que des chaises en guise de soutien au démarrage des activités de l’association.

Aboubacar Al Syddick à Bouaké

Commentaire

PARTAGER