Centre de service civique de Bimbresso-Adama Bictogo et Yaël Braun-Pivet promettent d’accompagner les jeunes Ivoiriens

1140

Dernère publication

La présidente de l’Assemblée nationale française, Mme Yaël Braun-Pivet a visité le Centre de service civique de Bimbresso en compagnie de son homologue ivoirien, Adama Bictogo. Les deux présidents d’Assemblée nationale ont pris l’engagement d’accompagner les jeunes ivoiriens dans leur processus d’insertion sociale.

Les pensionnaires du Centre de service civique de Bimbresso ont accueilli deux hôtes de marque, le dimanche 2 avril 2023 dans leurs locaux : le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bictogo et celle de la France, Yaël Braun-Pivet.
Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et son homologue de France ont débuté leur visite au Centre de service civique de Bimbresso par les infrastructures, notamment le réfectoire et les dortoirs des pensionnaires. Adama Bictogo et Yaël Braun-Pivet qui avaient à leur côté le ministre de la Communication et de l’Économie numérique, Amadou Coulibaly, représentant le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, ont, par la suite, pris place sous un chapiteau, pour des échanges avec les pensionnaires de ce centre. ” Vous avez été d’un courage incroyable. Vous nous avez dit des choses très fortes. Vous nous avez dit et cela est valable partout dans le monde, que nous avons eu raison de croire en vous (…) Vous avez raison de croire en vous. Quoi de plus beau que de se dire, quand on est un adulte en devenir, qu’on se tient debout, qu’on peut compter sur soi-même et que les autres peuvent compter sur vous, parce que vous allez faire partie de ce grand collectif que constitue une Nation. Nous avons besoin d’hommes et de femmes qui soient formés, respectueux. C’est comme ça que nous pourrons construire de grandes Nations. Vous pouvez compter sur la France, le soutien indéfectible de l’Agence française de développement (AFD). C’est ce que nous, dirigeants politiques, nous vous devons. Nous avons une dette envers vous (…) Nous devons tous nous réunir pour pouvoir vous offrir un avenir. Nous comptons sur vous et je vous promets que vous pouvez compter sur nous “, a dit la présidente de l’Assemblée nationale française.

Adama Bictogo, président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire : “Les valeurs enseignées ici sont l’audace, la foi, le travail, la discipline, mais surtout de fierté”

Pour sa première visite au Centre de service civique de Bimbresso, Adama Bictogo a félicité le directeur général de l’Office national du service civique, Touré Mamadou et les encadreurs, qui ont inculqué des valeurs aux 250 pensionnaire qui composent la 3ème cohorte de ce centre, depuis son ouverture en 2017 : “Les valeurs enseignées ici sont l’audace, la foi, le travail, la discipline, mais surtout de fierté. La première force c’est la confiance en soi.Nous avons pu noter que les encadreurs ont développé en vous la force de la réussite qui passe par la foi en vous-mêmes”.

Le ministre Amadou Coulibaly a révélé que les jeunes représentent 75% de la population ivoirienne. ” L’Agence française de développement a apporté à travers le C2D, depuis 2014, son soutien au dispositif du service civique en Côte d’Ivoire. Le C2D a permis de construire les centres de Bimbresso, Bouaké et de prendre en charge la formation et l’insertion de plus de 600 jeunes dans lesdits centres, pour un coût total de plus de 3 milliards de FCFA. Au regard des succès et face au besoin de prise en charge de nombreux jeunes en situation de vulnérabilité, le gouvernement ivoirien a décidé, en juin 2021, du passage à échelle du service civique en Côte d’Ivoire et autorisé la construction de 14 centres de service civique, à raison d’un centre par District d’une capacité de 1.000 pensionnaires par cohorte, soit 14.000 pensionnaires”, a indiqué Amadou Coulibaly. Pour ce faire un appui de 13 milliards de FCFA a été apporté par l’AFD, dans le cadre de la troisième phase du Contrat de désendettement et de développement (C2D 3).
Dans leurs témoignages, Diomandé Sékou, Cissé Korotoum et Gbaka Cédric, deux pensionnaires, ont dit tout le bien qu’ils pensent du Centre de service civique de Bimbresso, qui a apporté beaucoup dans leur vie, à travers la formation qu’ils ont reçue et qui leur permet aujourd’hui d’être indépendants et de soutenir leurs familles.

Olivier Dion

Commentaire

PARTAGER