Cimetières d’Abidjan : Williamsville fermé, le district nettoie Yopougon et Abobo

481

Dernère publication

Le District autonome d’Abidjan a effectué une visite dans les cimetières municipaux de Yopougon, d’Abobo et de Williamsville le samedi 8 juin 2019, pour faire l’état des lieux après la fermeture de celui de Williamsville (le samedi 8 juin 2019) pour une durée de deux ans.

Conduisant la délégation du district autonome d’Abidjan, Baba Nicolas, directeur de communication a indiqué que le cimetière de Williamsville sera fermé pour une durée de 2 ans au grand public, et que cela n’empêche pas ceux qui sont propriétaires d’espace ou ceux qui ont des caveaux familiaux d’enterrer leurs corps. « Le cimetière de Williamsville sera fermé pour deux ans pour des travaux de réhabilitation. Cependant, ceux qui ont des espaces réservés ou caveaux familiaux peuvent inhumer leurs corps. Pour le grand public, il a le choix entre le cimetière de Yopougon et celui d’Abobo-Biabou. La visite ce matin consiste pour nous, à faire l’état des lieux desdits cimetières afin de recenser les manques pour permettre aux populations d’Abidjan d’inhumer leurs corps dans de bonnes conditions », a-t-il précisé.
Arsène Akiko directeur de l’environnement et du développement durable au District d’Abidjan, a fait savoir que toutes les dispositions ont été prises pour que ces deux cimetières accueillent sans difficultés les différents corps qui seront inhumés. « En plus du cimetière de Yopougon et celui d’Abobo trois sites seront bientôt ouverts au service des populations du District. Cela va faciliter la fluidité et la mobilité des différents transferts de corps », a-t-il ajouté.
Yobou Dogbo, Jules directeur des infrastructures et de l’équipement au District d’Abidjan a , rassuré les populations du District d’Abidjan que plusieurs travaux sont en cours dans ces différents cimetières notamment l’ouverture des voies, le désherbage des tombes pour une bonne visibilité et pour faciliter l’accès des lieux aux parents qui iront se recueillir sur la tombe de leurs défunts….

MO avec GK Sercom

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER