Clarisse Kayo Mahi, secrétaire d’État aux populations : « L’État, à travers les centres sociaux, assiste les personnes vulnérables et leur permet de vivre»

1944

Dernère publication

La secrétaire d’État chargée de la Protection sociale fait savoir que l’État, à travers les centres sociaux, assiste les personnes vulnérables et leur permet de vivre»

La secrétaire d’État chargée de la Protection sociale, Clarisse Slaha Kayo Mahi a effectué le jeudi 10 février 2022, une visite dans les localités d’Ayamé, Maféré et Aboisso dans la région du Sud-Comoé.
Pour sa première sortie dans le cadre des visites d’imprégnation de l’état d’avancement des travaux de construction des centres de protection sociale, la Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, chargée de la Protection sociale, Clarisse Kayo Mahi a exprimé aux populations des départements d’Ayamé, Maféré et Aboisso la volonté du Chef de l’État, Alassane Ouattara, d’améliorer, la sécurité sociale des populations vulnérables, une volonté qui est prise en compte dans le Programme national de développement (Pnd) 2022-2025, du gouvernement.
« L’État, à travers les centres sociaux, assiste les personnes vulnérables et leur permet de vivre, comme tout le monde. Notre objectif est de vous mettre à la lumière, à travers différents programmes que nous avons mis en place. L’objectif du gouvernement est de passer d’un taux de couverture en matière de protection sociale, de 27 % en 2020, à 40 % en 2025 pour atteindre 54 % à l’horizon 2030 », a-t-elle confié.
Avant de demander aux populations de s’attribuer et de fréquenter le centre social qui selon elle, est un lieu de vie, d’écoute, d’animation de services, et d’initiatives pour les habitants.
« Nous devons valoriser par la même occasion les travailleurs sociaux qui restent les porte-paroles des personnes vulnérables »
« Les populations doivent savoir que le gouvernement prend en compte leurs besoins, à travers des actions sociales que nous rendrons visibles. Les filets sociaux comptent au rang de ces actions posées par l’État en faveur des populations vulnérables. Nous devons prendre conscience de l’importance des centres sociaux dans nos localités. Ce sont des endroits d’assistance aux personnes vulnérables. L’objectif est d’avoir le plus possible de centres sociaux rattachés aux collectivités afin d’apporter le plus d’appuis. Nous devons valoriser par la même occasion les travailleurs sociaux qui restent les porte-paroles des personnes vulnérables. Je ferai en sorte que les centres sociaux soient de l’or, car ils restent le noyau de la Protection Sociale », a-t-elle insisté, rappelant que sa mission est de repositionner les centres sociaux au cœur du dispositif de protection sociale de la Côte d’Ivoire.

Son adresse aux agents des centres sociaux

Aux agents des centres sociaux visités, elle a adressé toutes ses félicitations, pour le travail remarquable dans la région. Cette visite de terrain, lui a permis de s’imprégner des travaux de construction des nouveaux bureaux du centre social d’Ayamé, qui jusque-là, est encore logé dans les locaux de la maire de ladite ville.
Elle a profité de l’occasion pour remettre, les clés de dix-sept (17) motos, à la Direction régionale de la Protection sociale du Sud-Comoé, réceptionné par le directeur Ernest Koffi N’Da.

Ce que le directeur régional de la Protection sociale et le préfet de la région du Sud-Comoé ont dit

Réceptionnant ce don, le directeur régional de la Protection sociale, Koffi N’da, a fait le point des activités et fonctionnement des dix centres sociaux de la région du Sud-Comoé non sans évoquer les difficultés avant de se réjouir « qu’à travers Mme la secrétaire d’État, nous avons un interlocuteur crédible au sein du gouvernement parce qu’elle maîtrise le domaine de la protection sociale »
Pour sa part, le préfet de la région du Sud-Comoé et du département d’Aboisso, a apprécié la démarche de la secrétaire d’État et traduit sa disponibilité à accompagner la délégation. L’une des missions du corps préfectoral est de faciliter les missions d’État sur son territoire, pour la circonstance, toutes les autorités sont mobilisées. Merci pour l’intérêt que vous portez à notre région », a déclaré le préfet de région Coulibaly Gando. La secrétaire d’État a fait également des dons aux femmes, aux personnes du troisième âge et aux personnes handicapées.

Touré Abdoulaye avec A. Traoré (Stagiaire)

Commentaire

PARTAGER