Clôture du dialogue politique : le message d’espoir du Premier ministre Hamed Bakayoko (Côte d’Ivoire)

4407
archives,facebook:Hamed Bakayoko

Dernère publication

Ouvrant mardi 29 décembre 2020, la cérémonie de clôture de la phase du dialogue lancé le lundi 21 décembre 2020, le Premier ministre , Chef du gouvernement, ministre de La Défense, a salué les acteurs politiques et sociaux qui ont permis la tenue et le succès dudit dialogue. Ci dessous l’intégralité de son message .

 

« Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

– Mesdames et Messieurs les Responsables des partis politiques ;

– Mesdames et Messieurs les Responsables des organisations de la société civile,


– Mesdames et Messieurs,

Je suis heureux de présider cette réunion plénière dans le cadre de la troisième phase du dialogue politique qui a débuté ici même dans cette salle, le lundi 21 décembre 2020.

Je me réjouis de l’esprit de fraternité et de la qualité des échanges entre les membres du Gouvernement, les représentants des partis et groupements politiques et les organisations de la société civile.

Je voudrais au nom du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, adresser à l’ensemble des parties prenantes, mes félicitations pour la disponibilité dont vous avez tous fait preuve.

Je vous remercie également pour votre grande ouverture qui nous aura permis d’aboutir aux résultats dont l’économie vient d’être faite.

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Mesdames et Messieurs,

Comme je l’ai souhaité à l’ouverture de nos travaux, la méthodologie adoptée a permis de mettre sur la table des discussions toutes les questions qui préoccupent la classe politique et les organisations de la société civile.

Ces questions concernent notamment, lacomposition des Commissions locales de la CEI, la décrispation du climat politique et l’approfondissement de la démocratie dans notre pays.

Chacune des parties prenantes au dialogue a pu ainsi exprimer en toute liberté, avec franchise et dans la courtoisie son approche de chacun des points mis en discussions.

Il est ressorti de ces discussions, des points de préoccupations de la classe politique dans sa grande diversité. Par ailleurs, un large consensus s’est dégagé sur des recommandations pour la tenue des élections législatives en mars 2020 et la poursuite du dialogue sur les questions connexes.

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Mesdames et Messieurs,

Les élections législatives, dont nous venons de décider ensemble de la tenue en mars 2021, permettront à nos compatriotes de choisir librement leurs représentants au sein de la prochaine Assemblée Nationale.

A présent, notre responsabilité à tous est de persévérer dans cette voie de la concertation pour consolider les acquis du présent dialogue politique.

Je voudrais réitérer ma disponibilité et celle du Gouvernement au dialogue.

Ce dialogue, nous le souhaitons permanent.


Mesdames et Messieurs,

La présente séance plénière, qui clos les travaux de cette session du dialogue politique, ouvre de nouvelles perspectives pour notre pays, résolument engagé sur le chemin du développement et de la croissance inclusive dans la paix et la cohésion sociale.

À cette fin, joignons, dans les tous prochains jours, les actes aux engagements que nous venons de prendre.

Je voudrais avant de terminer, souhaiter, à l’aube de l’année nouvelle à chacune et à chacun de vous, une bonne et heureuse année 2021. Que l’année nouvelle nous apporte la santé, la paix profonde, le bonheur et la prospérité.

Ces vœux s’adressent également aux membres de vos formations politiques respectives ainsi qu’aux différentes organisations de la société civile.


Je vous remercie ».

Pour acheter votre journal du jour en PDF – les archives et les numéros récents, cliquer  …..

https://www.lintelligentdabidjan.info/client/produit/n3749-4/

Commentaire

PARTAGER