Cnps Les sociétaires du Burida souscrivent au régime des travailleurs indépendants

14106

Dernère publication

Les sociétaires du Bureau ivoirien des droits d’auteur (Burida) souscrivent au régime social des travailleurs indépendants de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps). Cette opération de souscription au régime des travailleurs indépendant de la Cnps par les sociétaires du Burida, s’est déroulée le mercredi 16 juin 2021, au siège de l’institution de prévoyance sociale.

Serge Akpatou, Directeur Général Adjoint du Burida, a donné des précisions sur cette opération. «Aujourd’hui, le jour de gloire est arrivé. Le Directeur Général de la Cnps et son équipe ont réussi à mettre à la disposition des travailleurs indépendants et des artistes, le régime social des travailleurs indépendants. Je voudrais à ce stade de mon propos lui rendre un vibrant hommage pour avoir relevé ce défi et avoir réparé une injustice vieille des indépendances, à l’égard de cette frange de la population active qui nous procure tant de bonheur. (…) C’est pour moi l’occasion d’inviter tous les sociétaires du Burida à adhérer au régime social des travailleurs de la Cnps, pour se garantir une retraite paisible », a-t-il appelé.
Bamba Ahmed, Conseiller technique du Directeur Général de la Cnps, chargé du régime social des travailleurs indépendants, s’est réjoui de la souscription des artistes.
« La cérémonie de ce matin est un acte fort. Aujourd’hui le Burida, c’est plus de 8000 sociétaires. Eux qui avaient des attentes tout à fait légitimes quant à leur protection sociale, ont trouvé des réponses à leurs préoccupations. C’est une protection qui va s’étendre au risques vieillesse, à l’assurance maladie, à l’accident travail et maladie professionnelle, à l’assurance maternité et autres. C’est une bonne nouvelle pour eux », s’est-il réjoui.


L’opération d’enrôlement s’est déroulée dans une bonne ambiance.

Selon la Direction Générale du Burida, l’opération marque l’aboutissement de démarches engagées auprès de la Cnps, depuis 2012, pour un partenariat visant un régime de sécurité sociale adaptée pour ses sociétaires. Des démarches entreprises après constatation des limites du système d’allocations vieillesse en place depuis 1994, et remplacé en 2012 par le Fonds retraite Burida.
Il a ajouté qu’avec l’adhésion au régime des travailleurs indépendants, ce fonds retraite Burida deviendra une retraite complémentaire pour les membres du Burida. Le régime social des travailleurs indépendants devenant le régime principal, assis sur l’ensemble des revenus des sociétaires. De sorte que, quand bien même il n’y aurait pas de droit de réparation, ils puissent continuer à alimenter leur propre retraite au travers de tout autre revenu et bénéficier des avantages qui s’y rattachent.

Jean Koffo Hubert

Commentaire

PARTAGER