Concours de beauté Les filles n’ayant pas le niveau de la classe terminale ne peuvent plus être Miss en Côte d’Ivoire

22884
photo Comici

Dernère publication

« Désormais, les candidates doivent avoir un niveau minimum de Terminale », annonce Thierry Coffie, secrétaire général du Comité national Miss-Côte d’Ivoire (Comici). Il a donné l’information le jeudi 22 avril 2021 lors du lancement de la 25è édition du concours dans un hôtel d’Abidjan-Plateau.

« Désormais, les candidates doivent avoir un niveau minimum de Terminale contrairement au niveau de la classe de Première qui était requis. La finale sortira un trio c’est-à-dire une Miss et ses deux dauphines contrairement au quinté que nous avons connu les années précédentes parce qu’il n’y aura pas de présélection au niveau international », a précisé Thierry Coffie.
Le secrétaire général du Comité national Miss-Côte d’Ivoire a rappelé que tous les autres critères de candidature demeurent à savoir ‘’ être âgée de 17 à 25 ans’’, ‘’avoir un teint naturel’’, ‘’n’avoir jamais fait de maternité’’, ‘’être ivoirienne’’, ‘’avoir une taille minimum de 1,68m’’ et ‘’s’acquitter de la somme de 30 000 francs de droit de participation’’. Le Sg a qualifié de difficile l’édition de 2020 de Miss Côte d’Ivoire de difficile à cause de la pandémie à Coronavirus.
Toujours à cause de cette pandémie, la 25è édition de 2021 revêt encore un caractère particulier, a affirmé de son côté Victor Yapobi, président du Comici.
À cet effet Victor Yapobi a dit que les candidates doivent présenter une attestation de test négatif du coronavirus 48 heures avant les présélections. Les représentants des sponsors de devant être dans l’organisation devront également se faire dépister avant les présélections. Le thème retenu pour l’édition 2021 est ‘’ Quelle contribution de la jeunesse dans le processus de la réconciliation nationale’’.
Kouassi Blé, directrice de la Culture et de l`Industrie des Arts et du Spectacle représentant son ministre de tutelle, a estimé que Miss-Côte d’Ivoire est un espace d’échanges et de rapprochement des peuples et des ethnies. Elle a exprimé la disponibilité de son ministre à accompagner le concours. La succession de Marilyne Kouadio, Miss Côte d’Ivoire 2020 est ainsi ouverte.

M. Ouattara

Commentaire

PARTAGER