Conseil exécutif de l’Unesco à Paris:Kandia Camara présente le bilan du mandat ivoirien

1523

Dernère publication

Kandia Camara, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle a conduit une délégation au nom de la Côte d’Ivoire à la 207e session du Conseil Exécutif de l’Unesco qui se tient à Paris, du 09 au 23 Octobre 2019.

Au cours de cette session qui marque la fin du mandat de la Côte d’Ivoire au sein de cette instance de l’organisation, Kandia Camara, Présidente de la Commission nationale ivoirienne pour l’Unesco et déléguée de la Côte d’Ivoire au Conseil Exécutif, a prononcé une déclaration articulée autour du bilan et des perspectives de la coopération avec l’Unesco.
Les acquis sont entre autres, le programme post-conflit dont a bénéficié la Côte d’Ivoire, le soutien à l’alphabétisation, l’inscription de la danse Zaouli au patrimoine mondial, l’organisation de la 6e édition d’AfriMAB à Abidjan, l’accord pour la création d’une l’école de la PAIX à la Fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix, etc.

En termes de perspectives, elle a mis l’accent sur deux projets soumis par la Côte d’Ivoire et qu’elle souhaiterait voir l’UNESCO s’approprier en les adoptant lors de ses prochaines sessions.
Il s’agit d’une part, des principes d’Abidjan sur le droit à l’éducation adopté par consensus par le Conseil des droits de l’homme des Nations unis à Genève, en juin 2019. Et d’autre part, d’un projet de programme d’urgence spécial pour la préservation des rivières, des fleuves, et des mers d’Afrique.
La ministre n’a pas omis, dans son intervention, de témoigner de la gratitude du Gouvernement ivoirien à l’endroit du groupe Afrique, qui a soutenu et porté sa candidature au Conseil Exécutif en 2015.
Il est important de noter que lors des séances plénières de cette 207e session du Conseil Exécutif, la Côte d’Ivoire a fait l’objet d’une attention particulière de la part de la Directrice Générale de l’organisation ainsi que des autres membres du Conseil dont son président, Monsieur LEE Byong-yum. Ce dernier, tout en adressant ses félicitations à la Côte d’Ivoire pour sa brillante participation aux travaux de cet organe, les 4 années de son mandat, a souhaité un prompt retour de la Côte d’Ivoire au sein du Conseil Exécutif.
En marge des travaux, Kandia Camara a eu des entretiens avec Edourd Firmin Makoto, Sous-Directeur Général de l’Unesco pour le département Afrique. Avec ce dernier, il été question de l’organisation de la remise prochaine du prochain Prix Felix Houphouët Boigny pour la Recherche de la paix.

EF avec Sercom MENETFP

Commentaire

PARTAGER