Construction d’hôpitaux: Aka Aouélé appelle le groupe britannique NMSI à respecter les délais

1867

Dernère publication

Le jeudi 19 septembre 2019, s’est tenue à la primature d’Abidjan-Plateau, une cérémonie de signature d’un contrat de construction et d’équipement de 4 Centres hospitaliers régionaux(CHR), et de 2 hôpitaux généraux entre le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Aka Aouélé, et le Directeur du groupe britannique NMSI, Peter Marks

Il s’agit des Centres hospitaliers régionaux (CHR) de Bouaké, Boundiali, Minignan et Katiola et des hôpitaux généraux (HG) de Kouto et Ouangolodougou. Ces travaux sont évalués à environ 214 milliards de FCFA, et doivent être livrés en 2021. Ils seront réalisés par le groupe Britannique Nmsi Ltd. Cette signature de contrat s’inscrit dans le cadre du programme hospitalier du gouvernement, prévoyant la construction de plusieurs hôpitaux. Chaque hôpital sera garni d’équipements biomédicaux, d’un scanner de dernière génération.

Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Aka Aouélé, a remercié le président de la République, Alassane Ouattara, et le premier ministre, Amadou Gon Coulibaly pour leur engagement dans la réalisation de ce projet. Il a souhaité que les travaux commencent immédiatement. « Je lance un appel amical à Nmsi de bien vouloir démarrer immédiatement. Il serait heureux qu’on puisse démarrer pour faire espérer les populations, et nous espérons que tout sera fait pour qu’il n’y ait pas de retard », a-t-il plaidé. Cette signature est la 3ème du genre après la signature des contrats de construction des hôpitaux de San Pedro et Méagui, Danané et Man, Aboisso et Adzopé.

La signature a été faite en présence de Emmanuel Ahoutou Koffi, directeur de Cabinet et représentant du premier ministre, de Son Excellence Madame Josephine Gauld, ambassadrice du Royaume Uni en Côte d’Ivoire et de Moussa Sanogo, Ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat. Les CHR de Bouaké et Boundiali ont une capacité de 150 lits. Quant à ceux de Minignan et de Katiola, ils comptent 100 lits. Les hôpitaux généraux de Kouto et Ouangolodougou ont une capacité de 80 lits. Ce programme traduit la volonté du gouvernement d’offrir aux Ivoiriens un patrimoine hospitalier suffisant, avec des infrastructures de soins de qualité équipées de matériel de dernière génération, dont des scanners et une imagerie par résonance magnétique (IRM) pour le CHR de Bouaké. Le Directeur du groupe britannique NMSI, Peter Marks a fait savoir que les travaux débuteront dans quelques semaines.


TAB avec KN

Commentaire

PARTAGER