Côte d’Ivoire: les 15 membres de la nouvelle CEI nommés (Conseil des ministres, Dimbokro)

22656

Dernère publication

Comme attendu par les observateurs et comme notamment annoncé par l’IA ( https://www.lintelligentdabidjan.info/news/cote-divoireouattara-a-dimbokrodecryptage-exclusif-dune-visite-detat-differente-des-autres/), les membres de la nouvelle Commission électorale Indépendante ( CEI) ont été nommés mercredi 25 septembre 2019, lors du conseil des ministres tenu à Dimbokro, à l’occasion de la visite d’État entamée par chef de l’État, Alassane Ouattara dans la région du Nzi, mercredi 25 septembre 2019.

Tel qu’annoncés par le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, les 15 nouveaux membres sont :

Koné Sourou (Représentant le Président de la République)

Ibrahima Bayo ( Représentant le Ministre en charge de l’administration du territoire)

Coulibaly Kuibert ( Représentant le Conseil supérieur de la magistrature)

Kouamé Adjoumani Pierre (Représentant la plateforme des organisations de la Société civile, pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire “Poeci”)

Sanogo Salimata épouse Porquet (Représentant la plateforme panafricaine des femmes et des jeunes pour la paix, la démocratie et la gouvernance)

Yoli-Bi Koné Marguerite, (Représentant la plateforme des organisations de la société civile, pour des élections apaisées, crédibles et équitables en Côte d’Ivoire, POECI )

Julien Fernand Gauze, proposé par le groupe du plaidoyer d’action pour une transparence électorale, (GPATE)

Yapo-Bi Ketty Yolande, Avocat près la cour d’appel d’Abidjan, proposée par le Barreau

Bamba Sindou, ( Conseil national des droits de l’homme ”Cndh”)

Traoré Mefoua Effoua (Représentant le Rhdp, parti au pouvoir)

Émile Ebrotié (Représentant le  Rhdp, parti au pouvoir)

Adja Awo Serges-Alain (Représentant le Rhdp, parti au pouvoir)

Henriette Lagou (Représentant le GP-Paix AIDUMP et le groupement politique ”le renouveau démocratique”, l’opposition politique)

Alain Dougou (Afdci, opposition politique)

Yao Yapi Dodé (Ligue des mouvements pour le progrès “Lmp”, opposition politique)

 

Youssouf Bakayoko ne fait plus partie de l’institution. Le Pdci et le gouvernement Eds pro-Gbagbo, comme ils l’ont déjà fait savoir en réclamant la modification de la nouvelle loi qu’ils ne trouvent pas consensuelle, sont absents de la liste des 15 nouveaux membres. L’on enregistre 12 nouvelles personnalités, contre trois de l’actuelle CEI.

Ces 15 membres seront installés dans les jours à venir, et éliront leur président , ainsi que leurs autres organes, en vue de l’installation prochaines des commissions régionales et locales, et du déploiement du processus et chronogramme pour les élections de l’année 2020, qui viennent d’être ainsi lancées.

Charles Kouassi

Commentaire

PARTAGER