Côte d’Ivoire -Retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire, décès d’Hamed Bakayoko (…) ces faits politiques qui ont marqué 2021

1900
Archives Retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire

Dernère publication

En 2021, l’actualité politique en Côte d’Ivoire a été marquée par des faits majeurs qui, d’une façon ou une autre, ont rebattu les cartes du jeu politique nationale.

L’un des faits les plus marquants a été l’acquittement définitif de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, poursuivi depuis 10 ans par la Cour pénale internationale (CPI) pour des faits liés à la crise poste électorale de 2010-2011. Un acquittement suivi quelques mois plus tôt, du retour en terre ivoirienne de l’ancien Président.
C’est le mercredi 31 mars 2021 que la Chambre d’appel de la CPI a confirmé l’acquittement de Laurent Gbagbo et de son ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé. Un acquittement prononcé le 15 janvier 2019 par la Chambre de première instance qui avait jugé les preuves du Procureur Fatou Bensouda et son bureau, souffrant “d’une extrême faiblesse”. La décision de la chambre d’appel a mis fin à un long procès de procédures judiciaires.
Trois mois après la décision de la Chambre d’appel, soit le 17 décembre 2021, Laurent Gbagbo signe son retour en Côte d’Ivoire, 10 ans après l’avoir quitté. Il a été accueilli à son arrivée par de nombreux partisans sortis dans les rues d’Abidjan.
De retour en Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo s’est lancé dans une réorganisation de sa machine politique en tournant le dos au FPI, le parti dont il est le fondateur, pour créer un nouveau parti, Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI). Un parti dont l’Assemblée générale constitutive s’est tenue le 17 octobre 2021, au Palais des congrès de Sofitel hôtel Ivoire. Cérémonie lors de laquelle Laurent Gbagbo a prononcé sa première allocution depuis son retour de la CPI. Allocution dans laquelle l’ex-Chef de l’État, 77 ans, a laissé entendre qu’il préparerait son retrait de la scène politique, en précisant en même temps qu’il ferait la politique, jusqu’à sa mort. Charles Blé Goudé lui, toujours à la Haye, continue de réclamer son passeport pour rentrer au bercail

6e Congrès extraordinaire du FPI

Laurent Gbagbo et ses partisans ont décidé de laisser «l’enveloppe» du FPI à leur ancien compagnon de lutte, l’ex-Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, qui en est désormais le président. En réponse à l’AG Constitutive du PPA-CI, le FPI nouvelle version a convoqué le samedi 13 novembre 2021, le 6e Congrès extraordinaire, au Palais des sports de Treichville. Un Congrès lors duquel le parti a, non-seulement, réorganisé ses instances, mais ses responsables ont saisi cette occasion pour affirmer leur ouverture à une alliance politique avec le RHDP.

Le RHDP au labo

oujours en ce concerne la vie des partis politiques du pays, les RHDP, lui, est rentré au laboratoire depuis fin septembre 2021. Le président Alassane Ouattara, président du RHDP, a désigné un certain nombre de cadres pour réorganiser le parti. Des informations faisant état de mésententes entre des cadres du parti, notamment entre le Premier ministre Patrick Achi et le Directeur exécutif du parti Adama Bictogo, avaient d’ailleurs fusé. Un comité a ainsi été mis en place par le Président Alassane Ouattara, pour la restructuration du parti. Un comité composé de Cissé Ibrahim Bacongo, Gilbert Kafana Koné et Ally Coulibaly. La nouvelle mouture de l’organigramme du RHDP est attendue, probablement, dans les prochaines semaines.

Législatives 2021, les premières élections inclusives en Côte d’Ivoire.

Après les violences liées à l’élection présidentielle de 2020 qui ont officiellement fait 85 morts, 2021 a été une année riche d’enseignements au niveau de la classe politique à travers les élections législatives tenues le 26 mars 2011. Pour la première en Côte d’Ivoire, tous les partis politiques significatifs ont pris part à un scrutin. Ce qui fait de ces législatives, les premières élections inclusives en Côte d’Ivoire, depuis l’avènement du multipartisme en 1990.

Décès des Premiers Ministres Hamed Bakayoko et Charles Konan Banny

Tout comme en 2020, avec le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly décédé le 8 juillet 2020, l’année 2021 a également été éprouvante avec le décès du Premier Ministre Hamed Bakayoko. Décès survenu le vendredi 10 mars 2021 en Allemagne, suite à un cancer. La classe politique nationale et au-delà, la Côte d’Ivoire entière, en avait été choquée. Il a été inhumé le vendredi 19 mars 2021 à Séguéla, sa ville natale dont il était le Député. Après Amadou Gon Coulibaly, il devient le deuxième Premier ministre Ivoirien à mourir en fonction. Le 10 septembre 2021, c’était au tour du Premier Ministre Charles Konan Banny de tirer sa révérence à l’hôpital américain de Paris.

J-H Koffo

Commentaire

PARTAGER