Dédicace littéraire de l’un de ses étudiants, Habib Sanogo, directeur général de l’ Injs : “Il faut garder espoir, quelles que soient les difficultés”

17888
« Il faut garder espoir, quelles que soient les difficultés », a dit Habib Sanogo, directeur général de l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs)

Dernère publication

« Il faut garder espoir, quelles que soient les difficultés », a dit Habib Sanogo, directeur général de l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs), le mercredi 19 mai 2021, lors de la cérémonie de dédicace de l’ouvrage ‘’Une vie d’espoir’’, écrit par son étudiant-écrivain, Koné Siaka Amara.

« Il faut garder espoir, quelles que soient les difficultés », a dit Habib Sanogo, directeur général de l’Institut national de la jeunesse et des sports, faisant allusion à l’intitulé de l’œuvre ‘’Une vie d’espoir’’.
Poursuivant, il a invité l’ensemble des étudiants à emboîter le pas à leur camarade. « Je voudrais donc lancer un appel à tous ces étudiants, à tous ses amis étudiants d’emboîter son pas. Comme je l’ai dit, c’est un vaste chantier, il y a beaucoup d’autres sujets à la matière et je pense qu’avec ça, on aura une jeunesse, vraiment bien formée, responsable pour l’avenir de notre pays », a-t-il confié.
Quant à l’étudiant, Siaka Koné Amara, auteur de l’œuvre, il a égrené les raisons qui l’ont poussé à écrire l’ouvrage, ‘’Une vie d’espoir’’, qui relate son vécu. Selon lui, son enfance n’a pas été un pot de miel. Il affirme, avoir enduré des atrocités de la part de ses proches. « J’ai écrit ce livre pour me débarrasser de mon vécu », a-t-il dit. Il affirme également, qu’il a été à un moment donné de sa vie assez bousculé et dans le but de se débarrasser de ce poids et pardonner à ceux qui lui ont causé ces torts. Il a décidé d’écrire ce livre et par la même occasion laisser un message à ses amis, ses connaissances et au monde entier dire que tout est possible peu importe ce qui nous arrive dans la vie.
Il a exhorté les populations, surtout, la jeunesse, à garder espoir quelles que soient les difficultés endurées, les obstacles, qu’ils tiennent bon, qu’ils aillent au-delà de leur capacité et surtout qu’ils soient respectueux. Signalons que l’auteur a rédigé l’œuvre pendant ses années-lycée. Koné Siaka Amara, est aujourd’hui, étudiant en 2e année de professorat des sports à l’Institut National de la Jeunesse (INJS).

M.O avec L.A

Commentaire

PARTAGER