Depuis Daloa, Mabri Toikeusse : “Je veux participer au développement de la région du Haut-Sassandra et de la Côte d’Ivoire”

1413

Dernère publication

L’ex-ministre Albert Mabri Toikeusse, par ailleurs président de l’UDPCI est venu apporter son soutien à la famille du chef de Terre de Daloa, Nahounou Sémian Gabriel, décédé en janvier dernier. C’était le samedi 1er juillet 2017, en présence des élus, cadres et chefs traditionnels de la cité des ‘’Antilopes’’. À cette occasion, l’ex-ministre des Affaires étrangères a déclaré : « En tant que fils du grand Ouest, je veux exprimer ma disponibilité à participer au développement de la région du Haut-Sassandra et de la Côte d’Ivoire ».  Et d’ajouter : « Daloa est une ville arc-en-ciel, une ville de rassemblement où plusieurs communautés cohabitent pacifiquement ». Aussi, a-t-il salué l’union et la solidarité qui règnent entre les cadres de la région, « je vous encourage donc à renforcer les bases de la paix et de la réconciliation, car cela fera la grandeur de Daloa et de la Côte d’Ivoire. »  Poursuivant, MabriToikeusse  a indiqué que le chef de terre,  Nahounou Sémian était un père,  un conseiller ,  « la disparition du chef de terre de Daloa est une grande perte pour moi,  pour Daloa, pour le Haut- Sassandra et pour toute la Côte d’Ivoire » ,  c’est pourquoi , il dira :« ma femme et moi ,  sommes  venus saluer la mémoire de ce grand chef et prier pour le repos de son âme » . Le maire de la commune de Daloa, Samba Coulibaly, chargé de l’organisation des obsèques du patriarche a, au nom des cadres et élus, remercié l’ancien membre du gouvernement pour ce geste symbolique. « Le vieux Nahounou est une icône pour nous, c’est pourquoi, nous ferons en sorte qu’il ait des funérailles dignes de son nom. », a-t-il promis.
Beker Yao ,  Correspondant à Daloa

Commentaire

PARTAGER