Développement du Moronou- Ané Boni Siméon reconnaissant au Président Ouattara

1124
Cérémonie du PCA A Boni Siméon à Bongouanou

Dernère publication

Ané Boni Siméon a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat Alassane Ouattara pour les actions de développement menées dans le Moronou.

Parrain le samedi 16 juillet 2022 à Bongouanou, des assises nationales du Milop (Mouvement Ivoirien pour Légalité, l’ordre et le Progrès) sur la décentralisation, le Pca du VITIB a, à l’occasion, salué les nombreuses actions de développement du président Alassane Ouattara dans la région du Moronou.

A la place de la République de cette commune qui a servi de cadre pour ce grand rassemblement des populations du Moronou(Arrah, Kotobi, Bongouanou) plus de 5 mille personnes présentes , Ané Boni Siméon, Pca du Vitib , et fils de la région, a d’abord, salué la grande mobilisation du jour qui, selon lui, dénote de l’entente entre les populations de cette région, après quelques troubles qu’ont connues les localités de la région lors de la présidentielle de 2020 . Avant de se prononcer sur le thème principal de ces assises du Mouvement Ivoirien pour Légalité, l’ordre et le Progrès (Milop), « Cohésion sociale et développement du Moronou : Atouts et défis’’. Il a expliqué à cet effet à son auditoire, que la décentralisation est le transfert d’une partie du pouvoir de l’Etat central aux collectivités, que sont les mairies et les conseils régionaux, voire les districts autonomes, lesquels sont dirigés par leurs fils et filles. « Et ce transfert du pouvoir là, c’est pour que ça puisse nous aider à vraiment gagner le développement. C’est dans ce sens que le président de la République Alassane Ouattara investit dans les communes et les régions par le biais des subventions », a-t-il indiqué. A cet effet, il a salué les nombreuses actions de développement du président Alassane Ouattara dans le Moronou depuis 2011, par le biais de la décentralisation. Notamment les infrastructures routières (la route Akoupé-Bongouanou), scolaires, sanitaires etc. Il a demandé à l’assistance de remercier vivement le président de la République, Alassane Ouattara. Qui a été ovationné par des applaudissements bien nourris.

De l’invitation à la cohésion et à la paix

Il a indiqué en poursuivant que ces actions ne peuvent être possibles que s’il y’a la paix et la stabilité. C’est pourquoi, s’inscrivant dans la politique du vivre ensemble du Président Ouattara, il a demandé à ses parents de cultiver la cohésion et la paix autour d’eux. « Aujourd’hui, on ne doit plus écouter les oiseaux de mauvais augure parce qu’il y a des politiciens véreux qui distillent des messages de haine dans la population. (…)Quand on fait le recensement, le recensement d’une population ne trie pas qui est étranger, qui n’est pas étranger. On fait le recensement par rapport aux tranches d’âge pour qu’on puisse investir par rapport à ces tranches d’âge. Parce que quand vous avez une école primaire de six (6) classes dans un village, si le recensement nous dit que vous êtes maintenant 10 mille, on est obligé de prévoir des classes. Et c’est si cette base de recensement que le président s’appuie pour apporter le développement. Et tout ça là, ça ne peut se faire que dans la cohésion et la paix. Parce que quand on vit dans son village, avec des étrangers, nous sommes tous des frères. C’est au nom de toutes ces populations là que le président nous apporte le bonheur. Mais si on se met à faire des histoires, le développement ne va jamais arriver à notre niveau. C’est quand il y a la paix que le développement s’installe », a fait comprendre Ané Boni Siméon.

Le message de Kouakou Marcel

Pour sa part, le président du mouvement politique Milop, Kouakou Marcel a invité les populations ivoiriennes de tout bord politique à la réconciliation et à la paix. Il les a aussi appelées afin de se retrouver pour bâtir ensemble une nation prospère. « J’invite tous les Ivoiriens à se retrouver autour des valeurs d’union, de discipline, de travail , de persévérance et de probité que nous avons reçues en héritage Nous devons nous approprier ces valeurs et les faire vivre en nous . J’ai la ferme conviction que si chaque Ivoirien en fait son code de conduite, nous éviterons de reproduire les graves erreurs de ces dernières années », a-t-il indiqué. Avant de rendre un hommage mérité aux présidents Félix Houphouët-Boigny et Alassane Ouattara pour leurs œuvres de construction de la Côte d’Ivoire, de stabilité économique et de climat de paix dans le pays. Au cours de cette cérémonie, deux cent(200) personnes, dont le roi du Moronou , des chefs traditionnels, des présidentes d’associations de femmes, des leaders de la société civile et responsable paramilitaire ont reçu des distinctions pour leurs actions en faveur de la cohésion, la réconciliation et la paix dans les localités de la région du Moronou .

Harry Diallo, de retour de Bongouanou

Commentaire

PARTAGER