Diabo- 350 personnes bénéficient des cours d’alphabétisation à Agbakro

1831
Rebecca Yao (debout) heureuse d'offrir des cours d'alphabétisation aux populations d'Agbakro, à Diabo.

Dernère publication

350 personnes dont 250 femmes et 100 hommes à Agbakro, sous-préfecture de Diabo bénéficient depuis le 17 janvier 2022 des cours gratuits d’alphabétisation grâce à l’initiative de “Diabo ville émergente”.

Une association qui œuvre pour le développement de Diabo. Selon Rebecca Yao, présidente de cette organisation, l’action s’inscrit dans le cadre d’un projet d’alphabétisation visant à apprendre à lire, à écrire et à compter aux populations notamment les femmes dans le département de Botro.
“L’alphabétisation change la vie et même davantage, elle en sauve. Selon l’Unesco, les deux tiers des adultes analphabètes dans le monde sont des femmes. Leur alphabétisation aurait de nombreuses conséquences positives sur le taux de pauvreté, la santé, la mortalité infantile ou encore les violences basées sur le genre. Diabo n’étant pas en marge de ce constat, nous avons décidé d’offrir des cours d’alphabétisation à nos sœurs et nos frères”, a dit Rebecca Yao.

Implanter, à long terme, une trentaine de classe d’alphabétisation dans plusieurs sous-préfectures du département de Botro.

En présence des chefs traditionnels, chefs de communauté, guides religieux et leaders d’opinion, elle a rappelé les répercussions positives de l’alphabétisation pour une localité comme Diabo qui entend se positionner parmi les villes ivoiriennes où il fait bon vivre. À la cérémonie de l’ouverture des classes alphabétisation à Agbakro, la présidente de l’association “Diabo ville émergente,” a également fait savoir que son projet d’alphabétisation initié depuis octobre 2021 permettra d’implanter, à long terme, une trentaine de classe d’alphabétisation dans plusieurs sous-préfectures du département de Botro. Outre l’alphabétisation, Rebecca Yao a réitéré sa volonté de toujours s’engager pour l’épanouissement et l’autonomisation des populations à Diabo et Languibonou. Au cours de la cérémonie, des kits d’alphabétisation et du matériel didactique comprenant des cahiers, stylos à bille, ardoises et boîtes de craies ont été distribués aux apprenants ainsi qu’à leurs formateurs. Active depuis 2019, “Diabo ville émergente,” est une association qui œuvre dans plusieurs secteurs d’activité pour le bien-être des populations. Notamment la santé, l’éducation, le social, l’autonomisation des femmes mais aussi la promotion de la paix, l’unité et la cohésion sociale.

Aboubacar Al Syddick à Diabo

Commentaire

PARTAGER