District de la Vallée de Bandama La promesse de Tuo Fozié à Jean Claude Kouassi

472
Le ministre-gouverneur du district de la Vallée de Bandama, Jean-Claude Kouassi entouré du corps préfectoral de Gbêkê dans l'exercice de ses nouvelles fonctions.

Dernère publication

Dans le cadre de la tournée d’information et de présentation du district de la Vallée de Bandama qu’il a initiée le ministre-gouverneur dudit district Jean-Claude Kouassi a reçu le corps préfectoral de la région de Gbêkê le lundi 13 septembre 2021 à la salle de réunion de la préfecture de région de Bouaké. Au nom de ses pairs, Tuo Fozié, préfet de région du Gbêkê et préfet du département de Bouaké s’est engagé à accompagner Jean Claude Kouassi dans sa mission.

« Nous avons bien compris le message du ministre-gouverneur Jean-Claude Kouassi et nous attendons le démarrage des activités pour non seulement le bonheur du district de la Vallée du Bandama, mais aussi et surtout pour nos populations de la région de Gbêkê. Pour notre part, nous nous engageons à accompagner le ministre-gouverneur dans sa mission », a-t-il déclaré . Toujours dans la réussite des missions de ce pôle de développement qu’est le district autonome, le préfet Tuo Fozié qui avait à ses côtés, l’ensemble des préfets des quatre départements et les sous-préfets de la région de Gbêkê a souligné qu’ils “considéraient que le district autonome de la Vallée de Bandama, comme tout district autonome, doit remplir toutes les missions qui lui sont confiées par le Président de la République, Alassane Ouattara” et “continuer à travailler pour le développement en s’inscrivant pleinement dans la dynamique de consolidation de paix, de l’unité, de la fraternité et de la cohésion sociale”.
Les préfets et sous-préfets de Gbêkê, considèrent que la rencontre a été positive et constructive et que les objectifs fixés par l’État de Côte d’Ivoire avec la création des districts autonomes, correspondent bien aux attentes des populations.

“Ces objectifs sont de nature à apporter le développement et le bien-être aux populations”, a ajouté le préfet de région Tuo Fozié, préfet du département de Bouaké.
Pour sa part, s’adressant au corps préfectoral, le ministre-gouverneur du district de la Vallée de Bandama a demandé la collaboration. “Nous venons nous compléter les uns et les autres pour mieux servir nos populations. Nous savons que les ministres-gouverneurs et les conseils de région viennent compléter un schéma qui est déjà lancé et qui fonctionne tant au niveau de la décentralisation qu’au niveau de la déconcentration”, a dit très satisfait Jean-Claude Kouassi. Après le corps préfectoral, les guides religieux et les maires, d’autres rencontres sont prévues les jours à venir avec d’autres entités. Toujours avec le même objectif, présenter les rôles et missions du district autonome.

Aboubacar Al Syddick à Bouaké

Commentaire

PARTAGER