Dossier- De l’éco-diplomatie au sport-diplomatie:Comment le ministre Danho Paulin fait sa CAN 2019 entre la Côte d’Ivoire et l’Égypte

749
le ministre des sports, Danho Claude Paulin

Dernère publication

Chef de la délégation officielle ivoirienne en Égypte dans le cadre de la 32eme coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football qui s’y tient depuis le juin 2019 jusqu’au 19 juillet 2019, le ministre des sports Danho Claude Paulin profite de la compétition pour vendre la destination Côte d’Ivoire et promouvoir la cohésion sociale à travers le sport, compte tenu des opportunités offertes par les performances et la progression des Éléphants, qui ont réussi leur examen de passage pour les huitièmes de finale en battant par 4 buts à 1 la Namibie le lundi 1er juillet 2019.

Pour sa première CAN en qualité de ministre des sports, Danho Claude Paulin a mis les petits plats dans les grands pour mobiliser les populations, et pour faire adhérer le maximum d’ivoiriens, d’ivoiriennes , d’habitants de la Côte d’Ivoire et de supporteurs de l’équipe nationale, au plus grand événement de football continental.
À Abidjan comme au Caire, et même en Europe entre deux matches, le ministre des sports multiplie rencontres et réunions pour encourager joueurs et dirigeants, mais aussi pour promouvoir l’esprit fairplay et la fraternité entre nations africaines en compétition. Un état d’esprit à même de concourir à la victoire des Éléphants en quête d’une troisième étoile.

Une mobilisation nationale avant le Caire

Avant de se rendre au Caire le 19 juin 2019, le ministre des sports avait entamé une campagne de mobilisation nationale des supporters, au cours de laquelle il avait remis ( ou fait remettre par le comite national de soutien aux éléphants – CNSE , qui est sous sa tutelle ) des écharpes et cartes de supporter au Chef de l’Etat, au Premier ministre, au Vice Président, au Président de l’Assemblée Nationale, aux membres du gouvernement et à d’autres Présidents d’institutions. À l’intérieur du pays, le mouvement avait été relayé par les Directions décentralisées du Ministère des Sports auprès des Préfets, des Maires, des Sous Préfets et autres collectivités locales.
Instruits par le Ministre, plusieurs comités locaux de soutien aux éléphants composés des autorités et des élus ont été mis en place sur l’étendue du territoire national; ce qui a permis de créer des villages et fan zones, lieux de partage et de communion dans la ferveur du foot.

Invités spéciaux, journalistes et supporteurs au Caire

Lors du premier tour au Caire, 25 invités spéciaux, 9 journalistes et 50 supporters avaient effectué le déplacement du Caire, à l’initiative du ministère des sports, pour accompagner dans l’action de soutien aux joueurs de la Côte d’Ivoire, près de 500 Ivoiriens de la diaspora résidant en Égypte. Une mobilisation qui n’était pas passée inaperçue dans les tribunes du stade El Salam lors des trois matches éliminatoires des poules.
Pour le match de la seconde phase de la compétition comptant pour les huitièmes de finale qui se joue lundi 8 Juillet à Suez, le ministère des sports a mobilisé 75 supporters, 15 journalistes et une dizaine d’invités spéciaux.

De l’éco-diplomatie au sport-diplomatie : deux vecteurs de cohésion et de coopération entre les nations

En marge de la Can, le ministre Danho Paulin a eu des rencontres de travail avec la diaspora ivoirienne, en présence de SEM Timothée EZOUAN, Ambassadeur de Côte d’Ivoire en Égypte et du CNSE. Il a été l’invité de son homologue égyptien pour une rencontre d’échange lors d’un déjeuner au Ministère égyptien des Sports.
La Côte d’Ivoire dont les relations de coopération avec l’Égypte ont été récemment réchauffées lors de la visite en Avril 2019 en Côte d’Ivoire, du Président AL SISSI, a ainsi pu reprendre son partenariat en matière de sports, avec le pays des Pharaons, qui avec sa position géographique (à cheval entre le continent africain, le Moyen Orient et l’Asie), offre de bonnes perspectives et opportunités de développement pour les pays de l’Afrique de l’Ouest à l’image de la Côte d’Ivoire.
«La Côte d’Ivoire qui a déjà bénéficié de ses expertises et soutiens pour la mise en œuvre de son programme national de développement (PND) profite de la Can pour approfondir sa coopération avec l’Egypte », a dit à cet effet le ministre Danho Paulin, du pays qui abrite la CAN 2019, qui est la première puissance militaire africaine, et qui dispose de potentialités en matière agricole et de fabrication de matériau de construction.

Danho Paulin entre deux matches des Éléphants

A l’issue du premier match des éléphants contre l’Afrique du Sud le lundi 24 juin 2019, soldé par 1 but à zéro en faveur de la Côte d’Ivoire, Danho Paulin avait reçu les félicitations de son homologue sud africain, Mathi Mthethwa depuis la tribune officielle du stade El Salam, signe d’une solidarité et de fraternité en Afrique.
Avant le deuxième match de poule contre le Maroc, joué le vendredi 28 juin 2019 , il avait effectué une mission à Lausanne (Suisse) mercredi 26 juin 2019 pour prendre part à la cérémonie d’intronisation de l’Ivoirien, Tidiane THIAM en qualité de Membre du Comité Exécutif du Comité International Olympique (CIO), puis à Paris (France) le jeudi 27 juin 2019, pour prendre part à OIF au choix du pays qui organisera les 9e jeux de la Francophonie, alliant ainsi sport à la diplomatie, à la promotion de l’image de la Côte d’Ivoire.

Droit dans ses bottes malgré les critiques

Rentré au pays le 2 juillet 2019 au soir, le ministre des sports a participé au conseil des ministres du mercredi 3 juillet 2019. Il a reçu les encouragements du chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Pour exprimer ces encouragements du Président de la République, le chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, sera présent au stade pour soutenir les Éléphants face au Mali, lundi 8 juillet 2019. Didier Deignan fait partie des 10 nouveaux invités spéciaux du ministre des sports.
Avant son départ d’Abidjan vendredi 5 juillet 2019, pour rejoindre le dimanche 7 juillet 2019 ( en vue du match du lendemain), le Caire et Suez via Paris, le ministre Danho Paulin a eu le même jour une audience avec SEM Wan Li, ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, pour parler de renforcement de la coopération en matière de sport entre les deux pays.

Cohésion et mobilisation unanimes autour de l’équipe : la balle dans le camp des joueurs

Dans ses déclarations publiques, Danho Paulin outre son optimisme sur les chances des Éléphants, et ses félicitations adressées à la FIF, ainsi qu’à l’encadrement technique de l’équipe, a exprimé les attentes des populations à l’endroit de l’entraîneur Ibrahim Kamara qu’il a encouragé à un coaching plus rassurant pour les supporteurs de la Côte d’Ivoire.

C’est un ministre hyper engagé et sur tous les fronts qui est en action sur tous les continents, en vue de la promotion du tourisme, de l’économie, de la culture, de la cohésion sociale et de la paix en Côte d’Ivoire, à travers le sport et en particulier à travers le football et la CAN 2019 en Égypte.
Son engagement n’a pas été ébranlé par les incompréhensions liées au retour au pays comme prévu à la fin du premier tour, des supporteurs et journalistes conviés en Égypte par ses soins, à travers le CNSE.
Son ouverture d’esprit et son inclinaison au dialogue dans la fermeté, ont permis de clore le chapitre avec des excuses des journalistes, qui avaient modifié leur agenda de séjour en Égypte.
C’est donc dans un esprit de communion et de solidarité unanimes que les ivoiriens aussi bien présents en Égypte, et ailleurs dans le monde, que ceux restés en Côte d’Ivoire, aborderont le match des Éléphants contre les Aigles du Mali.
Un match dont l’issu ne dépend que des joueurs sur le terrain.

Philippe Kouhon, envoyé spécial en Égypte pour Afrikipresse

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER