Éducation aux médias L’Icemci prend l’engagement d’œuvrer pour la bonne utilisation des médias sociaux

4019
« Nous prenons l’engagement d'œuvrer pour la bonne utilisation des médias sociaux en Côte d’Ivoire, montrer les dangers et avantages liés à ces outils afin qu’ils profitent aux populations »
De gauche à droite : Dr GUIBESSONGUI Séverin, Aboubacar Sawadogo, Alafe Wakili et Gnamien Konan

Dernère publication

« Nous prenons l’engagement d’œuvrer pour la bonne utilisation des médias sociaux en Côte d’Ivoire, montrer les dangers et avantages liés à ces outils afin qu’ils profitent aux populations », a fait savoir Aboubakar Sawadogo, président de l’Initiative citoyenne pour l’éducation aux médias sociaux en Côte d’Ivoire (Icemci) lors du lancement officiel des activités de ladite structure le samedi 5 juin 2021 dans un établissement à Cocody.

« Nous prenons l’engagement d’œuvrer pour la bonne utilisation des médias sociaux en Côte d’Ivoire, montrer les dangers et avantages liés à ces outils afin qu’ils profitent aux populations car l’éducation aux médias sociaux est un enjeu démocratique essentiel. Elle est porteuse de vertus multiples fondamentales pour les jeunes qui nécessitent la maîtrise de la langue française, la capacité à respecter autrui, à s’exprimer sans violence, à organiser des débats, à être en somme, à être un citoyen en puissance, et à diffuser des informations vraies, vérifiées pouvant contribuer à l’amélioration de notre société », a-t-il déclaré.
Le président de l’Icemci dit vouloir à travers cette cérémonie emmener à une prise de conscience. « Nous voulons faire de vous, les participants à cette cérémonie, nos ambassadeurs auprès de vos communautés respectives afin de préserver et renforcer davantage la paix et la cohésion sociale », a-t-il dit.
« Un message à la retenue et au recul est nécessaire dans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication et des médias sociaux parce que les citoyens encourent de leur responsabilité du fait de leur mauvaise usage des médias sociaux. Les conséquences sont importantes. », a conseillé pour sa part Dr Guibéssongui N’Datien Sévérin, directeur de cabinet du ministère de l’Économie Numérique,

Alafe Wakili aux jeunes de l’Icemci : «N’ayez pas peur des réseaux sociaux, n’ayez pas peur des Chris Yapi et des relais»

Exposant sur le thème ‘’Pour la stabilité, la cohésion sociale et la paix : quelles attitudes adopter en tant que citoyen sur les médias sociaux’’, Alafe Wakili, journaliste a invité ses filleuls à adopter une attitude citoyenne et de ne pas avoir peur des réseaux sociaux. « N’ayez pas peur des réseaux sociaux, n’ayez pas peur des Chris Yapi et des relais. N’ayez pas peur de ceux qui vivent grâce aux réseaux sociaux, car sans vous, sans nous, sans la vie vraie et réelle, sans la réalité physique, il n’y a pas de réseaux sociaux, ils n’existent pas. N’acceptez pas de subir l’action de ceux que l’on faisait taire avant dans les bars et autres, mais qui grâce aux réseaux sociaux sévissent de plus en plus, de nos jours. Les fakenews, c’est la rumeur. La rumeur a existé avant internet, elle existe encore, elle existera toujours. Il faut apprendre à vivre avec les fakenews en les ramenant à leur plus simple expression».

Moustapha Ismaila

Commentaire

PARTAGER