Éducation- Les personnes handicapées plaident pour l’éducation inclusive

8293

Dernère publication

Le vendredi 19 février 2021, à l’école pour les sourds de Yopougon, la Society without barrier of Côte d’Ivoire (SWB-CI), a organisé une journée de sensibilisation sur les droits des personnes handicapées à l’éducation inclusive dans les communautés en Côte d’Ivoire.

Cette journée a été l’occasion pour Sanogo Yéda Adama, directeur exécutif de l’ONG et chef du projet éducation inclusive en Côte d’Ivoire de donner une conférence pour montrer la place des handicapés dans le système éducatif ivoirien et de faire des doléances auprès du gouvernement et les bonnes volontés afin d’aider les personnes vivant avec des handicaps surtout au niveau éducatif . Sanogo, lui-même sourd a dit : « une étude du ministère de l’Éducation nationale, de Enseignement technique et de la formation professionnelle menée en 2017 révèle qu’au moins 48.000 enfants en situation de handicap, sont en âge de scolarisation mais, malheureusement ne peuvent pas jouir de leur droit à l’éducation, parce que les principaux problèmes, ce sont les préjugés, les stéréotypes et le manque d’information correcte concernant les personnes handicapées. Les enfants sourds et non-voyants, inscrits dans des écoles ordinaires, ont démontré qu’ils ne sont pas moins intelligents que les autres ». Il a aussi déploré le manque d’enseignant de signes au ministère de l’Éducation nationale. Il donc demandé l’ introduction du langage des signes dans les Cafop. « Avec l’appui financier de l’Union Européenne et de la CBM à hauteur de 866.000 euros, plusieurs résultats positifs ont été observés. La Côte d’Ivoire est passée de 02 écoles spécialisées à Abidjan à 30 écoles spécialisées dont 07 pour les enfants non-voyants dans 10 villes. Elle a maintenant une réponse éducative pour la scolarisation des enfants en situation de handicap.

Nara Marc Olivier, gestionnaire des subventions à la Christian Blind Mission (CBM) international et représentant de l’Union Européenne s’est réjoui de cette cérémonie et a dit : « l’école rompt la pauvreté, qui est une cause majeure des préjugés des handicapés dans le monde ». À noter que la fin du contrat avec l’UE et la CBM est pour le 31 mai 2021.

M.O avec DO

Commentaire

PARTAGER