Edwige Koffi, étudiante,”Il y’a quelque chose qu’ils cachent ”

1679

Dernère publication

Suite à la profanation de la tombe de DJ Arafat le samedi 31 août 2019 Edwige Koffi, étudiante, réagit

Ils partaient enterrer l’artiste et puis les policiers ont refusé, donc les chinois voulaient se rassurer qu’il s’agit effectivement du corps. Parce qu’arriver un moment, ils pouvaient échanger le corps et mettre un cercueil vide dans la tombe. Les funérailles se sont très bien passés par la grâce de Dieu, tout s’est bien passé et pour l’enterrement, vous les avez empêché donc, il y’a quelque chose qu’ils cachent. Et je pense que ce sont les chinois parce que c’est une vérification qu’ils ont fait. En ce qui concerne la sécurité, c’était bien et la fête s’est très bien passée. Parce que les gens disaient qu’il y aurait du désordre et que les funérailles ne s’achèveront pas mais Dieu merci tout s’est bien passé. Mais, vers la fin, ils ont gâté. On ne peut pas mettre la faute sur les Chinois, les autorités sont aussi coupables.

T.A.B avec KN et AT

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER