Élection 2020:Un nouvel outil de communication pour redynamiser le processus électoral

256

Dernère publication

Le Coordonnateur National du Forum de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest (Foscao), Drissa Soulama, a procédé le mardi 9 juillet 2019 au sein de son siège à Cocody les Oscars au lancement du projet d’appui à l’intégration des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au processus électoral pour une participation citoyenne et non violente des jeunes hommes et femmes aux échéances électorales de 2020 en Côte d’Ivoire.

Lors de cette rencontre, le coordinateur national du Foscao a indiqué que la jeunesse, pendant une longue période a été manipulée par les acteurs politiques. Donc, il faut mettre en place des mécanismes qui permettront d’éduquer la jeunesse sur le processus électoral. « La Côte d’Ivoire, longtemps reconnue pour sa stabilité sociopolitique et économique, a été confrontée durant près de deux décennies, à une série de crise sans précédent. Durant cette période, la jeunesse a été fortement et facilement instrumentalisée. Du syndicalisme, elle est passée au militantisme politique avant de devenir une jeunesse guerrière et une machine à détruire à cause de son manque de formation réelle en matière de citoyenneté et de démocratie. Il est nécessaire de mettre à la disposition des jeunes qui représentent un maillon essentiel de la population ivoirienne, des outils adaptés pour leur permettre d’être éduqués, informés et sensibilisés en permanence sur le processus électoral.»

Il a ajouté que la jeunesse étant active sur les réseaux sociaux, l’idéal pour les instruire serait de mettre une application à leur disposition.« Les outils d’information et de la communication qui se présentent comme un outil puissant dans tous les domaines d’activités pourront toucher le maximum de jeunes. Il s’agira pour nous d’utiliser cet outil pour donner toutes les informations sur les processus électoraux à la jeunesse de sorte qu’elle puisse agir de manière responsable en période électorale. La conception et l’appropriation de ces outils viendront révolutionner tout le processus électoral depuis les reformes électorales, la révision de la liste électorale, la convocation du collège électoral, les activités de sensibilisation d’éducation civique et électorale des populations, le jour du scrutin et la phase poste électorale avec les conduites à tenir à chaque phase. Aussi viendront-ils donner aux jeunes des manières d’être pour la tenue d’une élection démocratique, transparente et apaisée»

OD avec AT

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER