Élection FIF Sory Diabaté depuis Koro : “Celui qui dit être fort, qu’il montre son programme”

37865

Dernère publication

Au deuxième jour ( mardi 25 août 2020) dans la région du Kabadougou et du Bafing, Sory Diabaté, candidat déclaré à la présidence de la FIF était à Koro et Borotou-Koro, localités situées à plus 140 km d’Odienné pour prendre les bénédictions de ses parents et aussi présenter son projet au club de Division 3 Talentos dirigé par Drissa Diabaté et Sugar FC de Borotou-Koro, Tidiane Sylla.

À Koro et Borotou-Koro, Le capitaine de l’équipe ” Pour la Grandeur du football ivoirien ” a présenté les atouts contenus dans son programme élaboré par les présidents clubs de football.
Ces échanges ont été l’occasion pour Sory Diabaté de revenir sur le bilan du comité exécutif sortant. Il a demandé aux acteurs engagés dans cette élection de mettre en avant les programmes et que cette élection soit le choc des programmes et non de personnes. ” Ceux qui disent, qu’ils n’ont rien fait, dites-leur que nous avons gagné deux coupes d’Afrique des Nations. Nous avons travaillé pour qualifier les filles à la coupe du monde. S’il vous disent qu’au niveau de l’arbitrage, ils n’ont rien fait, dites leur sans nous il n’aurait jamais eu d’arbitre ivoirien à la coupe du monde. Avant nous, personne n’a donné 75 millions FCFA à une équipe de football en Côte d’Ivoire. II faut aussi leur expliquer que sans, nous personne n’a obtenu l’organisation d’une Coupe d’Afrique des Nations. C’est moi qui ai présenté le dossier en 2014 devant la Caf et toutes les instances du football. Est-ce qu’on peut dire que je ne connais rien au football. Je ne veux pas faire palabre. Donnez-leur les faits, les chiffres, le bilan. Tous ceux qui sont candidats à leur succession disent d’abord que ” mon bilan parle pour moi ”. Mon bilan parle pour moi. Quand nous sommes arrivés, le club de Ligue 1 touchait 38 millions FCFA. Aujourd’hui, il touche 75 millions FCFA. Pourquoi ceux qui parlent aujourd’hui n’ont pas fait ça ? Quand quelqu’un travaille pour vous et que vous multipliez son salaire par deux, est ce que vous l’avez appauvri ? Vous l’avez enrichi oui ou non. Est-ce qu’on peut cacher le soleil avec la main ? Dieu seul sait qui travaille. Ne répondez pas aux attaques.
Nous parlons de notre programme. Nous n’attaquerons jamais personne. Celui qui dit être fort, qu’il montre son programme. Vous allez comparer. Tout le monde peut faire un programme. Quand on finit de le faire, on cherche à le faire diriger par quelqu’un qui a des compétences pour cela. On peut demander à un cabinet d’expert de rédiger un programme. Il le fera en un mois. Nous avons fait un programme avec les clubs en 45 jours enfermés. Nous l’avons chiffré à 12 milliards Fcfa par an. Soit 48 milliards sur 4 ans. Si nous faisons cela, nous allons réussir à développer le football. Faites-nous confiance, n’écoutez pas les palabres. Ceux qui sont en train de se battre, ils ont tourné pendant le confinement, personne n’a parlé. Nous avons suivi les instructions du gouvernement. On ne s’est pas plaint. Qu’on regarde les programmes et qu’on choisisse le meilleur”, a expliqué Sory Diabaté à Koro. Et d’ajouter : ” On veut minimiser notre passage à la Fédération. Nous disons non. Nous avons un bilan positif qui parle. Je n’ai pas honte de défendre notre bilan qui est très positif : 2 Can, une médaille de bronze Chan, une médaille de bronze féminine, une finale de clubs en 2014. On ne peut pas nous dire que nous avons tué le football ”.
À Borotou-Koro dans le complexe de l’ Unité Intégré Agro-industriel de Borotou-Koro base de Sugar FC, le candidat déclaré a précisé ne pas être en campagne. Car elle n’est encore ouverte. Ces tournées visent à remercier les clubs qui lui ont accordé le parrainage et toucher les réalités que vivent les clubs.
” Nous sommes venus pour toucher les réalités de ces clubs”, a appuyé le candidat qui a répondu à ceux qui pensent qu’il ne pourra pas aller loin dans cette élection. ” Depuis le 3 août 2020 nous avons commencé à parcourir la Côte d’Ivoire. Nous étions à l’Est, au centre- Est, au centre. Nous étions à Abidjan la semaine dernière. Nous sommes en train de tourner en Côte d’Ivoire depuis trois semaines. Aujourd’hui nous sommes à 4000 kilomètres de parcours. Il nous reste encore des kilomètres à parcourir. Les gens pensent que nous sommes fatigués. Nous ne sommes pas fatigués. Nous sommes dedans jusqu’à la fin, veille de l’élection. Certains m’ont dit’ ‘ Sory tu n’a pas l’argent, tu n’as pas de relation. Quand on va commencer l’élection en une semaine, tu vas disparaître ». Cela fait 4 semaines qu’on roule. On n’a pas d’argent, on n’a pas de relation. Mais on a de l’argent quelque part, on a des relations quelque part. On a Dieu. C’est Dieu qui nous donne l’argent, c’est Dieu qui donne les relations”, a dit Sory Diabaté. Drissa Diabaté et Tidiane Sylla ont affiché leur engagement à soutenir le candidat.

Ange K à Koro

Commentaire

PARTAGER