Élections législatives du 6 mars 2021- 7212 accréditations à 50 structures pour l’observation du scrutin

2198

Dernère publication

Au cours d’une réunion d’information entre la Commission électorale indépendante (Cei) et les organismes nationaux et internationaux, le jeudi 4 mars 2021, dans un espace événementiel d’Abidjan-II Plateaux, Dogou Alain le 2ème vice-président de l’organe électoral , a annoncé que plus de 50 structures ont été accréditées pour l’observation du scrutin législatif du 6 mars 2021 en Côte d’Ivoire.

Selon Dogou Alain qui représentait le président de la Commission électorale indépendante(Cei), l’organe électoral, conscient des enjeux de transparence, de confiance et de crédibilité des élections législatives du 6 mars 2021, a accrédité plus de 50 structures nationales et internationales pour observer le scrutin, afin de décourager toute tentative de fraude.
« La Cei, pour cette élection du 6 mars, a accrédité une cinquantaine de structures pour observer le scrutin. Ce sont au total près de 7212 badges d’accréditation qui ont été délivrés aux observateurs. Et nous sommes convaincus que votre présence permettra de renforcer la confiance entre les candidats et la Cei, mais mieux entre les électeurs et la Commission électorale indépendante. Votre présence dans les bureaux de vote, permettra de décourager des tentatives de fraudes, d’identifier des irrégularités et in fine, de fournir une mesure exacte de la qualité de l’élection. C’est pourquoi, nous vous encourageons à visiter le maximum de bureaux de vote. Nous attendons vraiment de vous et relativement à la charte d’observation des élections en Côte d’Ivoire, un rapport sans complexe», a indiqué Alan Dogou.
Il a invité les observateurs à suivre le dépouillement, et les a rassurés de la garantie de la sécurité. Dogou Alain a précisé que pour ces élections législatives, un système d’alerte précoce a été mis en place pour lutter contre la fraude et les éventuelles irrégularités. À sa suite, le 1er vice-président de la Cei, Koné Sourou, par ailleurs responsable de l’observation des élections, a précisé aux observateurs que l’organe électoral ne finance en aucun cas les missions d’observation. Il a aussi ajouté que les observateurs sont autorisés à visiter les bureaux de vote et même à assister au dépouillement, mais ne sont pas autorisés à demeurer de façon permanente dans les bureaux de vote. Selon la Cei, pour ces élections législatives,1511 candidats titulaires dont 206 femmes ont été retenus. L’on note dans la liste 700 candidatures indépendantes.

MO avec KN

Commentaire

PARTAGER