Fadal Dey contre le report : le Burida sous administration provisoire si

255

Dernère publication

Le mercredi 21 août 2019, s’est tenue à la salle auditorium de la Caistab au Plateau, l’élection du collège des membres de l’Assemblée Générale du Burida.

Fadal Dey, artiste-chanteur, membre sortant de l’Assemblée Générale, a participé aux élections et souhaité être reconduit en tant que membre. « Je suis un ancien membre de l’assemblée générale. J’avais été élu, il y a de cela 4 ans et je suis venu demander encore le suffrage de mes camarades.».

Selon lui, les élections font partie des luttes et ils continueront de lutter afin que leur maison soit autonome : « Nous continuons de lutter pour atteindre les objectifs car les élections font partie de la lutte. Et, avec les élections, c’est maintenant que nous commençons la vraie lutte. Nous voulons l’autonomie de notre maison, nous voulons être indépendants. Parce que le décret actuel ne donne pas l’indépendance du Burida aux artistes de Côte d’Ivoire.»

Il a aussi prévenu : « Nous voulons prendre l’effectif de l’assemblée générale. Parce que nous sommes représentés partout. Quand nous serons à l’Assemblée générale, nous allons rentrer en contact avec le ministre pour le toilettage des textes afin de donner l’autonomie du Burida aux artistes de Côte d’Ivoire. Il y’a un chronogramme qui est fixé. Fin septembre 2019 s’il n’y a pas d’élection, le 1er octobre 2019, les instances du Burida sont forcloses. Donc, le ministère a le pouvoir de mettre l’institution sur gestion provisoire».

MO avec AT

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER