Formés aux règles de la langue française 15 Imams reçoivent leur attestation de fin de formation

507

Dernère publication

15 imams, formés aux règles de la langue française ont reçu leur attestation de fin de formation le samedi 25 septembre 2021 à l’UFR Langues, Littératures et Civilisations Étrangères de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Débutée du lundi 02 août au jeudi 23 septembre 2021, cette formation a eu pour but de permettre aux apprenants d’acquérir des connaissances des règles de la langue française à savoir la grammaire, l’orthographe et la conjugaison ainsi que les techniques de communication. Ainsi, pendant deux mois, les 15 participants qui, pour la plupart, ont eu une formation académique en langue Arabe, ont bénéficié des cours de renforcement de capacité. À cette occasion, l’Imam Bachir Ouattara, représentant le président du Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques (COSIM) section Cocody, Imam Sékou Sylla, a invité les participants à mettre en pratique cette connaissance acquise pendant leur formation. « Il faudrait que les fidèles constatent lors de vos sermons, conférences, baptêmes ou mariages qu’il y a une évolution au niveau de la langue française. Vous avez été courageux, malgré vos charges ‘’imamales’’, vous avez pu terminer cette formation. Cela démontre votre engagement pour l’acquisition du savoir. Comme nous le recommande le Messager Mouhamad (S.A.W). :” cherchez le savoir du berceau à la tombe” », a déclaré l’imam Bachir Ouattara.
Le renforcement de capacité des imams faisant partie des objectifs du COSIM section Cocody. Bachir Ouattara a fait savoir que leur président Imam Sékou Sylla ne ménagera aucun effort pour sa mise en application.
Le porte-parole des récipiendaires, Imam Abass Touré a, au nom de ses collègues, salué cette initiative. Puis, il a exhorté les présidents régionaux et communaux du COSIM à emboîter le pas à Sékou Sylla. « Nous profitons de cette lucarne, pour demander à notre Instance, c’est-à-dire le COSIM de faire de cette formation, une continuité et pourquoi pas un projet national de formation de tous les Imams. Car le 1er verset révélé au Messager Mouhamad (S.A.W), incite et encourage à la connaissance », a-t-il exhorté.

Mamadou Ouattara avec A. Traoré (Stagiaire)

Commentaire

PARTAGER