Fpu: une association de journalistes pour la paix créée (Sommet mondial 2020,Séoul)

740

Dernère publication

La salle de conférence d’un hôtel de Myeongdong dans la région de Seoul a servi de cadre à la conférence inaugurale de l’Association internationale des médias pour la paix, avec pour thème « Établir un environnement mondial d’interdépendance, de prospérité mutuelle et de valeurs universelles – le rôle des médias », le dimanche 02 février 2020.

Ce sont au total 500 journalistes de 71 pays issus de différentes nations composés d’hommes de médias qui ont pris part au lancement officiel de l’International media for Peace (Imap). À cette occasion, Thomas Walsh, président de la fédération pour la paix universelle a indiqué que le lancement officiel de l’international media for Peace est de créer un cadre d’échange et de dialogue de paix centré sur l’interdépendance, prospérité, protection des valeurs universelles. « Au total 3000 délégués issus des différents continents du monde prendront part à l’ouverture du world Summit 2020 organisé par la fédération pour la paix universelle. Imap sera donc une association qui aura pour but de promouvoir des médias autonomes, socialement responsables et qui respectent les valeurs morales, Rétablir la crédibilité du journalisme en veillant à l’exactitude, à l’attribution claire de sources crédibles, en assurant l’équité à travers la prise en compte de points de vue opposés, en éliminant les préjugés personnels des articles de presse, en évitant les contenus dégradants et en pratiquant le respect de la dignité du public. Il va également élaborer des lignes directrices pour les médias afin de promouvoir les normes les plus élevées en matière de reportage et d’édition », a-t-il indiqué.

Poursuivant, il a salué le leadership du Dr Hak Ja Han Moon et de son défunt mari, le révérend Sun Myung Moon, pour leur vision et leur travail pendant de nombreuses décennies afin de créer « une famille unie en Dieu ». Il leur a rendu hommage pour avoir notamment fondé la FPU, une ONG dotée du statut consultatif général auprès du Conseil économique et social des Nations unies, sans oublier des médias de renom tels que Segye Ilbo en Corée, Sekai Nippo au Japon et The Washington Times aux États-Unis, fondés ou dirigés.

M. Ismaila, envoyé spécial au Sommet mondial 2020, à Séoul

Commentaire

PARTAGER