Hien Sié ( Député-Maire d’Adiaké): “Êlê festival a mûri”

3102

Dernère publication

Du 26 au 28 Août 2021, la commune d’Adiaké était la capitale culturelle de la région du Sud Comoé, par le truchement du Êlê festival.

Après une année sabbatique du fait de la pandémie à Covid 19, ce festival s’est à nouveau positionné parmi les événements culturels de la Côte d’Ivoire qui compte. Plus de 20 000 festivaliers ont vibré et découvert la culture du peuple Betibé . Mieux, la tradition, la culture de la communauté du grand ouest ont été mises en avant afin de mettre en lumière la diversité culturelle de la Côte d’Ivoire. Au regard de l’ambiance qui a prévalu, le député-maire, Hien Sié peut donc affirmer haut et fort que Êlê festival a mûri.
” Êlê Festival a mûri et fait désormais partie du riche paysage culturel et touristique du Sud Comoé. Aux côtés de l’Abissa de Bassam et de Tiapoum, le Popo carnaval de Bonoua, du Climbié Beach d’Assinie, le Sud Comoé en plus d’être champion toutes catégories des royaumes est en passe de devenir le champion des festivals qui comptent sur échiquier touristique en Côte d’Ivoire”, a indiqué le député-maire. Pour cette édition de la ”maturité” Êlê festival avait pour thème : ” Tourisme, culture et pouvoir traditionnel”. Pour l’initiateur du festival, il s’agissait de mettre en avant la royauté et la chefferie traditionnelle.
” Il s’agit pour nous de mettre en exergue cet important levier de notre culture qui sont la royauté et la chefferie traditionnelle gardiennes de nos us et coutumes où rois et chefs sont incontournables dans la préservation et la valorisation de notre patrimoine culturel. Ce qui constitue un terreau fertile pour le développement touristique de nos régions. Les rois et chefs traditionnels jouent un rôle important dans l’édification et la consolidation de la cohésion sociale”, a expliqué le député-maire d’Adiaké.
Elê Festival, c’était aussi le concours culinaire qui a vu la consécration de l’association des commerçantes de vivriers d’Adiaké. Le Festi foot, beach, maracana, grande innovation ont été également des moments forts. Durant ces trois jours, les festivaliers déferlaient chaque soir à la place ADO transformée en une discothèque géante. Molière, suspect 95, Debordo, Dj Mix 1er et de nombreux autres artistes ont tenu en haleine les populations dans une ambiance de folie
On peut le dire, cette édition du Êlê festival a tenu toutes ses promesses et le pari a été gagné par l’ensemble du comité d’organisation piloté par Hien Sié Député-Maire d’Adiaké.

Ange K

Commentaire

PARTAGER