Houphouët : le Pdci choisit la naissance, le Rhdp la disparition

5547

Dernère publication

En Côte d’Ivoire, le 18 octobre et le 7 décembre sont deux dates qui renvoient à Félix Houphouët Boigny, et que le Rhdp et le Pdci se partagent cette année 2019, pour honorer le père fondateur du pays séparément, alors que ces dernières années les deux partis politiques célébraient ensemble celui qui est aussi surnomme le «Vieux».

Le 18 octobre est la date de naissance du Président Félix Houphouët Boigny. Cette date a été choisie par le Pdci, pour rendre hommage au Président fondateur de la Côte d’Ivoire moderne , à travers une série d’activités à Yamoussoukro.
Le clou de cette série d’hommage est un meeting de mobilisation le samedi 19 octobre 2019. La veille, des prières et des conférenciers sont au programme.

Le 7 décemment est la date du rappel à Dieu de Felix Houphouët Boigny. C’est le moment choisit par le Rhdp, qui revendique au même titre que le Pdci l’héritage de Félix Houphouët-Boigny, a choisi pour son hommage. Le Rhdp qui insiste même souvent sur le fait qu’il a pris le nom du fondateur du parti pour créer un parti politique, a prévu plusieurs activités à Yamoussoukro le 7 décembre 2019 pour commémorer la disparition du premier Président de la Cote d’Ivoire indépendante.

Cette autre bataille à distance ne se fait pas sans polémique : des cadres du Rhdp confient que c’est du vivant d’un être que l’anniversaire de sa naissance est célébré, tandis que c’est seulement sa disparition qui est conseillée lorsqu’il n’est plus en plus en vie.

Cet élément de langage fait sourire des dirigeants et militants du vieux parti qui expliquent : pendant longtemps on a célébré naissance et disparition ensemble.

La bataille de l’héritage houphouetiste se poursuit.

Charles Kouassi

Commentaire

PARTAGER