Imam Ousmane Diakité, secrétaire exécutif du COSIM : “Le message que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a laissé aux Ivoiriens”

1824
Imam Ousmane Diakité, secrétaire exécutif du COSIM

Dernère publication

Décédé le mercredi 08 juillet 2020 , le premier Amadou Gon Coulibaly a été inhumé le vendredi 17 juillet 2020 après la prière de 13 heures à Korhogo, sa ville natale dans le caveau familial sis au quartier Djassa aux côtés du patriarche Péléforo Gbon en présence du président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, du président de la République du Togo, Faure Gnassingbé, des membres du gouvernement et de plusieurs autres personnalités.

C’est aux environs de 12 heures que la dépouille du ” Lion national ” a fait son entrée à la grande mosquée de Korhogo pour y recevoir la prière mortuaire avant l’ultime séparation .
Dans son sermon à la prière de 13 h du vendredi (Djouman) , l’imam Ousmane Diakité , secrétaire exécutif du COSIM a appelé les Ivoiriens à tirer les leçons de la mort de El Hadj Amadou Gon Coulibaly .

Selon le guide musulman , toute la Côte d’Ivoire est éprouvée par la mort d’Amadou Gon Coulibaly.
Il a indiqué qu’au-delà des émotions, les populations doivent individuellement et collectivement tirer des enseignements de cette mort.
” Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a laissé un message aux Ivoiriens car, il était fidèle et loyal, il aimait énormément sa famille, sa mère , son père, le président Alassane Ouattara et aimait profondément son pays “, a-t-il dit .
Aussi, il a souligné que les témoignages de ses proches et même de ses adversaires politiques confirment que le Premier ministre , Amadou Gon Coulibaly a été un homme acharné au travail, rigoureux, qui aimait le travail bien fait .
Au plan religieux, l’imam a soutenu qu’il a été un fidèle musulman exemplaire et soucieux de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire.
Pour lui, El Hadj Amadou Gon Coulibaly a eu une vie utile aux autres . Et de rappeler que selon le prophète Muhammad, “le meilleur des hommes est celui-là même qui est utile aux hommes”
Il a appelé les populations à se souvenir de la mort pour que leur foi soit renforcée.
La prière mortuaire, a été dite par El Hadj Mamadou Traoré, président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques de Côte d’Ivoire (COSIM).

Après la prière, le cercueil enveloppé dans le drapeau de Côte d’Ivoire a ensuite pris place dans le « Command car » à 13 heures 30 pour le caveau familial où l’inhumation s’est faite dans la stricte intimité familiale en présence du chef de l’État.
Les cérémonies des 3e et 7e jour, ont eu lieu au stade municipal de Korhogo.
Le porte-parole de la délégation présidentielle conduite par Alassane Ouattara a traduit la reconnaissance du président Alassane Ouattara à la communauté musulmane avec à sa tête le cheik Mamadou Traoré, président du Cosim, pour le rôle d’encadrement religieux et spirituel joué lors des obsèques de son très cher fils, le premier ministre El hadj Amadou Gon Coulibaly.
” Le président de la République , Alassane Ouattara supplie Allah d’agréer tous les actes d’adoration accomplis et toutes les prières formulées. Qu’Allah exauce ses différentes prières et qu’il fasse entrer le premier ministre dans son paradis céleste ” , a dit le porte-parole de la délégation présidentielle conduite par Alassane Ouattara.

Beker Yao, envoyé spécial à Korhogo

Commentaire

PARTAGER