Inauguration de l’école maritime à vocation régionale de Tica.

554

Dernère publication

Hamed Bakayoko a représente Alassane Ouattara en Guinée Équatoriale
Le ministre d’État, ministre de la Défense Hamed Bakayoko était en Guinée Équatoriale, le dimanche 28 juillet 2019 où il a pris part à l’inauguration de l’école maritime à vocation régionale de Tica en présence du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema. Il représentait le Président de la République Alassane Ouattara à cette cérémonie.

L’école nationale à vocation régionale (ENVR) de Tica est le fruit de la coopération militaire entre la France et la Guinée Équatoriale. L’ENVR de Tica accueille aujourd’hui plus de 150 élèves par an, répartis sur cinq cours : une école d’application pour officiers de marine branche surface/passerelle, quatre cours pour officiers mariniers : navigateur, mécanicien, guetteur de la flotte et manœuvrier. L’ensemble des élèves provient d’une vingtaine de pays africains. L’ensemble des cours est dispensé en français et les diplômes délivrés sont attribués en accord entre la partie Équato-guinéenne et la partie française. L’ENVR possède des infrastructures uniques dans la région (simulateurs de dernière génération, partiel de manœuvre et de sécurité, embarcations modernes).

Cet établissement a vocation à être l’école d’excellence maritime en Afrique, mais aussi un pôle de référence dans la lutte contre la piraterie et le terrorisme au plan continental. Le choix du village de Tica est une volonté du Président Teodoro Obiang Nguema, qui a décidé de l’implantation de l’ENVR sur un site vierge situé à 80 km au nord de Bata sur la partie continentale de la Guinée Equatoriale et à moins d’une quinzaine de kilomètres de la frontière avec le Cameroun.

Après la Guinée Équatoriale, le ministre d’État Hamed Bakayoko s’est rendu à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, pour les travaux du 8ème TAC (Traité d’amitié et de coopérations) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Il a été accueilli hier à sa descente d’avion à l’aéroport international de Ouagadougou par son homologue burkinabè, le ministre d’État Chériff Sy.

OD

Commentaire

PARTAGER