Industrie-Mamadou Diomandé décline les enjeux de la Sogedi

3748
Le directeur général de la Société de Gestion et de Développement des Infrastructures Industrielles (Sogedi), Mamadou Diomandé

Dernère publication

Mamadou Diomandé a décliné les enjeux de la Société de Gestion et de Développement des Infrastructures Industrielles (Sogedi).

Le directeur général de la Société de Gestion et de Développement des Infrastructures Industrielles (Sogedi), Mamadou Diomandé a eu une rencontre d’échanges et d’informations avec les acteurs clés du secteur industriel, le mardi 09 mai 2023 à la salle de conférence de ladite société sise à Abidjan Cocody 2 Plateaux.

À cette occasion, le directeur général de la Société de Gestion et de Développement des Infrastructures Industrielles (Sogedi), Mamadou Diomandé a affirmé que l’objectif de cette rencontre vise à créer un cadre régulier de concertation entre les différentes parties prenantes à savoir le Patronat, les faîtières, les associations professionnelles et les opérateurs industriels. « Nous sommes une nouvelle structure. Nous avons besoin de communiquer sur notre cadre stratégique, de présenter à nos partenaires les actions que nous envisageons à court et moyen terme, mais pour nous enrichir également de leur contribution, de la réflexion et mener ensemble des démarches qui sont celles de fructifier notre situation sur l’industrie », a-t-il déclaré. Par ailleurs, il a expliqué que la Sogedi est une société d’État qui a pour mission de planifier, de créer, de financer et de gérer l’ensemble des zones industrielles sur toute l’étendue du territoire. C’est pourquoi, il a qualifié la Sogedi de « maillon essentiel du dispositif économique».
Mamadou Diomandé a exprimé le désir de diversifier ses actions avec une multitude de projets en vue aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays. Mieux, il a souhaité avoir une capacité de projection sur les grandes régions et utiliser les spécificités de ces régions pour faire des zones industrielles spécialisées. Il a envisagé également de faire en sorte que les zones industrielles qui ont besoin d’avoir leur production à proximité du port autonome puissent avoir des terrains industriels bien équipés. « Nous évoluons aujourd’hui vers des zones industrielles qui offrent une multitude de services et que les zones industrielles ne soient pas perçues uniquement comme des zones de production mais ce sont aussi des zones de vie. Nous prenons ensemble toute la problématique de la vie des industriels que ce soit au niveau des services qu’au niveau des espaces logistiques », a dit le directeur général de la Sogedi.

Sogedi dispose d’un réseau de 13 zones industrielles totalisant 3283 ha

Par la suite, il a mentionné que la Sogedi dispose d’un réseau de 13 zones industrielles totalisant 3283 ha sur toute l’étendue du territoire national et grâce à son leadership, il envisage de faire évoluer ces chiffres pour positionner le dispositif industriel de la Côte d’Ivoire. « Nous avons 13 zones industrielles, les plus connues sont celles de Koumassi Vridi Yopougon, PK24 et peut-être Bonoua. Tout simplement parce que ce sont les plus anciennes zones. Il y a des zones à l’intérieur que nous avons besoin de revitaliser. Aujourd’hui nous avons un plan de revitalisation à l’étude et je pense que très bientôt nous aurons plus d’une dizaine des zones industrielles qui seront déclarées viables et suffisamment équipées», a-t-il promis.

Mamadou Ouattara avec A. Traoré (Stagiaire)

Commentaire

PARTAGER