Jeux de la Francophonie : Michelle Jean invite à un déplacement massif à Abidjan

1425

Dernère publication

Les soutiens pour l’organisation des 8ème Jeux de la Francophonie prévus à Abidjan en Juillet 2017 continuent .

Après le Canada, Nice, c’est au tour des organisations de la Francophonie d’apporter leurs soutiens , au ministre Robert Beugré Mambé pour la réussite de cet évènement.

À la faveur du 36e congrès du réseau mondial des élus locaux francophones, qui s’est déroulé les 27, 28, 29 et 30 septembre 2016, au Phoenicia hôtel de Beyrouth au Liban, l’Organisation internationale de la francophonie (O.I.F) et l’Association internationale des maires francophones (AIMF) ont invité l’ensemble des membres à ‘’envahir’’ Abidjan en juillet 2017 pour les Jeux de la Francophonie.

« À tous les États et gouvernements, je dis préparez-vous. Le rendez d’Abidjan 2017 est beau et sera grand, magnifique. Il sera unique en son genre parce qu’on sait à quel point les Ivoiriennes et les Ivoiriens savent recevoir. J’invite toutes les délégations sportives et artistiques de tout notre espace à mettre toute l’énergie nécessaire, pour se déplacer massivement. Ces jeux seront les jeux de l’excellence, du mérite, de la joie d’être ensemble. Ce sera une occasion exceptionnelle pour nous de nous rencontrer aussi », a lancé la Secrétaire Générale de l’OIF, Michelle Jean.
Abondant dans le même sens, le secrétaire général, Khalifa Ababacar Sall de l’Association des Maires , a « convié tous les maires, la jeunesse africaine et francophone à venir en masse répondre à l’invitation du ministre Mambé, en vue de faire de ce rassemblement, une belle fête qui célébrera le vivre ensemble». Ce congrès avait pour thème ‘‘Construire la ville du vivre ensemble’’. Lors de la cérémonie d’ouverture de ce congrès, le maire de Beyrouth, Jamal Itani, est revenu sur l’importance de la capitale libanaise “qui, à plusieurs reprises, a confirmé sa capacité à construire l’avenir, grâce à la coexistence de ses composantes confessionnelles”. La Côte d’Ivoire était représentée, en plus du Ministre-Gouverneur, Beugré Mambé, par le Dg de l’UVICOCI Barro Bazoumana, MM. Ezalé George, maire de Bassam, Djibo Nicolas maire de Bouaké. L’ARDCI était représentée par les ministres Banzio Dagobert et Jean Claude Kouassi. L’Imam Cissé Djiguiba était également présent.

Ange K avec Sercom Ministère

Commentaire

PARTAGER