Journée mondiale de l’eau potable en pleine lutte contre Covid 19 : Anne Ouloto appelle les populations à la responsabilité

374

Dernère publication

Le monde célèbre dimanche 22 mars 2020, la journée internationale de l’eau potable. Une célébration qui a lieu dans un contexte de crise sanitaire suite à la propagation de la maladie à Coronavirus 2019, ou Covid-19.

Jointe au téléphone à cette occasion, la ministre de l’Assainissement de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto a dit : « L’État n’a pas besoin de faire la police derrière chaque citoyen pour faire respecter ces mesures. Avec la masse de communication à travers les médias traditionnels et les réseaux sociaux, le citoyen devrait être conscient du danger encouru en violant ces mesures contre la propagation de la maladie à Coronavirus 2019, ou Covid-19 qui n’épargne personne aujourd’hui ».

Au sujet des autres mesures prises par les autorités, la ministre Anne Ouloto a précisé : « En plus du centre de maladie infectieuse habilité à accueillir les malades du Coronavirus, l’État a réquisitionné l’INJS. Il faut savoir que ce n’est pas un centre de confinement, mais plutôt un centre de transit sanitaire pour tous ceux qui viennent de l’extérieur. Là-bas il s’agissait pour nous de désinfecter proprement les 1300 chambres des bâtiments devant accueillir ces personnes. Car après les mesures sanitaires pendant la durée du transit, les médecins peuvent décider s’ils vous gardent, ou s’ils vous libèrent. C’est donc un centre de prise de contact et non de confinement systématique. D’ailleurs, le Premier ministre a été clair. Tous ceux qui rentrent en Côte d’Ivoire doivent scrupuleusement respecter les mesures de confinement chez eux pour une durée de 14 jours ».

Évoquant les mesures d’ordre général relativement au bien être des populations en matière d’accès à l’eau potable nécessaire pour la réussite du lavage des mains, elle a indiqué : « Le gouvernement fait déjà beaucoup en matière d’approvisionnement en eau potable. Partout dans nos villages, il y’a des châteaux d’eau. Et comme vous l’avez suivi, avec le Programme social de gouvernement, PSGouv, des milliers de pompes hydrauliques villageoises ont été réparés sinon installés. Nous n’avons donc pas un gros souci à ce niveau. C’est l’occasion pour moi de saluer les efforts du gouvernement avec son premier ministre, Amadou Gon Coulibaly qui a fait de la santé, l’hygiène et l’assainissement de nos concitoyens une priorité ».


Philippe Kouhon

Commentaire

PARTAGER