Kamara Ibrahim (Sélectionneur des Éléphants) : “L’Algérie ne joue pas qu’avec Riyad Marhez”

3976
Kamara Ibrahim (Sélectionneur des Éléphants

Dernère publication

Aussitôt qualifié pour les quarts de finale, Kamara Ibrahim, sélectionneur des Éléphants, en conférence de presse d’après match à Suez s’est projeté sur son prochain match face à l’Algérie. Il espère trouver une solution collective pour battre les Fennecs le jeudi 11 avril 2019.

La qualification en poche, le prochain adversaire c’est l’Algérie. Auriez-vous souhaité éviter cette équipe Algérienne ?

L’Algérie se trouve sur notre chemin, on sait que c’est un grand favori du tournoi. Je ne décolorerai pas de la mission qu’on m’a confiée. Elle était de qualifier l’équipe de Côte d’Ivoire pour cette Can et aussi avoir une équipe compétitive pour la Can 2021. C’est ce qu’on essaie de faire tant bien que mal. Aujourd’hui on est en quart de finale. Ça aurait été Algérie, ou n’importe quelle équipe on serait obligé de jouer. On attendra le jeudi.

Avez-vous une idée de l’équipe actuelle de l’Algérie votre prochain adversaire ?

Bien sûr qu’on a une idée de l’équipe de l’Algérie. Comme je l’ai dit tout à l’heure, c’est une très belle équipe. Elle est assez collective dans son jeu. Elle possède également de bonnes individualités. On ne dirait pas qu’on aurait aimé éviter l’Algérie. Parce qu’à ce stade de la compétition on n’a pas le choix. L’Algérie est sur notre chemin. On va jouer contre l’Algérie le jeudi. Comme je le dis toujours on aura ce qu’on mérite.

Avez-vous un plan anti Riyad Marhez ?

L’Algérie ne joue pas qu’avec Riyad Marhez. Si on doit jouer contre lui seul ça ne servira à rien. L’Algérie est une belle équipe collective. Je pense qu’il faut les prendre collectivement, pas individuellement.

Ce sera la 8ème confrontation entre la Côte d’Ivoire et l’Algérie dans une phase finale de la coupe d’Afrique avec un léger avantage pour les ivoiriens. Ne pensez-vous pas que l’équipe d’Algérie va avoir un esprit de revanche ? Quel est l’état de Serge Aurier ?

Serge Aurier va bien. On a 23 joueurs. On essaie de faire jouer le maximum. Aurier n’ a pas joué. Peut-être qu’il ne jouera pas le prochain match ou le dernier match. Ça dépendra des entraînements. Quant à l’Algérie ce n’est pas une revanche. En sport il n’y a pas de revanche. Car les matchs ne sont pas les mêmes, les situations ne sont pas les mêmes les éléments aussi ne sont pas les mêmes. Il faut jouer le match au bon moment quand il arrive.

Propos recueillis,par Ange K à Suez

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER