« Le Rhdp, sans tenir compte de l’Udpci, a choisi – Quand un frère est engagé»(Mabri ,Côte d’Ivoire 2020, Danané )

10689
facebook: DR Albert Toikeuse Mabri

Dernère publication

En tournée dans son fief présumé à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, Albert Toikeuse Mabri a échangé avec des militants et militantes de son parti, à Danané le jeudi 18 octobre 2020. Ci dessous des extraits.

« Je voudrais vous saluer et vous dire merci d’être là. Vous avez dit c’est ce que vous recommandez. Vous, vous ne recommandez pas ! C’est vous qui décidez ! C’est vous la base qui décidez . C’est vous qui avez le dernier mot et la décision. Donc ne faites pas des recommandations. Dites au président de rester le digne président de l’Udpci et d’exécuter les décisions qui viendraient de nous.

Avant de vous répondre, je voudrais saluer les frères du Pdci (.. .) Je leur dis merci pour leur présence à nos côtés. Nous sommes à Danané. Et quand nous sommes à Danané chez nous, c’est pas des sensibilités politiques qui doivent faire la différence. C’est plutôt la fraternité qui doit faire la différence. C’est ça qui doit nous mobiliser. Quand un frère est engagé, et que intimement on sait que c’est un combat noble, on doit, sans tenir compte de nos différences apparences, nous engager. Et votre présence ici ce soir est un symbole. Je voudrais vous dire merci. Merci d’être là. Merci de rester dans la dynamique de la solidarité qui sera notre grandeur, et notre victoire qui va préserver notre dignité et notre bonheur au niveau de ce département et de cette région.

Je sais que beaucoup d’autres des différents partis sont sensibles à cela et se mobilisent également .Je voudrais qu’en partant d’ici, des animateurs de vos partis, vous leur dites les chaleureuses et fraternelles salutations de leur frère, et leur dire à quel point je compte sur notre cohésion, sur notre fraternité pour aller à ce combat. C’est un combat pour la paix, c’est un combat pour la Côte d’Ivoire et nous devons nous rassembler, nous mobiliser tous ensemble. (…) »

Transcrit par la rédaction

Commentaire

PARTAGER