Littérature : “Les piments de la nuit”, une œuvre qui met l’amour à nue

4376

Dernère publication

Edité par Vallesse, le livre “Les piments de la nuit” d’Isaïe Biton Koulibaly comporte 129 chroniques.

Entre stigmatisation et misères conjugales, mises en confidences sur des secrets d’alcôve et autres petits tuyaux de réparation sentimentale, Isaïe donne dans ce livre ses préceptes. L’auteur s’en est fait une spécialité de l’art d’aimer. A l’aide de son vécu en société, Biton conseille, oriente, réconforte et des témoignages l’attestent. Il redonne des couleurs à des amours. ‘’Comment tuer l’amour’’ ; ‘’Comment tuer le mari’’ ; ‘’Honneur et respect pour le mari’; ‘’La leçon d’amour du chef’’ : ‘’Le bon choix’’; ‘’Le mariage avant la carrière professionnelle’’; ‘’L’amour est-il durable quand la femme travaille ?’’; ‘’Les couples qui se disputent le moins’’; ‘’Les lettres d’amour’’ ; ‘’Les petites filles, l’école et l’amour’’; ‘’Les piments de la nuit’’; ‘’Le secret d’un mariage réussi’’; ‘’Pour que le couple dure’’; ‘’Le baiser japonais’’; ‘’Parler au bébé’’ et autres sont autant de chroniques où l’auteur de ‘’Et pourtant, elle pleurait’’ instruit de sa culture en études sentimentales, de son expérience d’homme. Il est l’auteur des classiques ‘’Ah ! Les femmes’’, ‘’Ah ! Les hommes’’ qu’il a compilé dans un ouvrage. Biton invite les lecteurs à travers ces 129 chroniques à un pèlerinage dans l’univers de Cupidon. Et, miracle, son livre n’est pas loin d’apparaître comme le serpent d’airain pour toutes ces âmes en peine dans le désert du dépit sentimental. La plupart des conseils que Biton donne dans ce livre sont ancrés dans la foi religieuse du croyant qu’il est. “Les piments de la nuit” porte la marque et le style d’écriture de la simplicité, de la concision que tous connaissent en Biton.

M. Ouattara

Commentaire

PARTAGER